Atelier transfrontalier InnovAR du 6 septembre 2018 à Tiengen (D) : les entrepreneurs agricoles expriment en direct leurs attentes
 

Les partenaires d’Innov.AR ont organisé une nouvelle journée dans le cadre de leur projet, dédiée cette fois à la chrysomèle du maïs, un ravageur en pleine expansion dans le Rhin supérieur.

Le matin était consacré à un nouvel atelier du Groupe Mixte Transfrontalier (GMT) avec un état des lieux du développement du ravageur en Bade-Wurtemberg et en Alsace et les experts réunis ont présenté des méthodes de modélisation des populations ainsi que des possibilités de lutte alternatives par le biocontrôle.

A cette occasion, les membres du GMT ont aussi été invités à s’exprimer sur leurs préoccupations et leurs priorités en matière de recherche appliquée via une application interactive de sondage d’audience. Il en ressort une volonté de s’engager collectivement, notamment en valorisant les résultats des suivis de parcelles sur leurs exploitations.

L’après-midi a été déclinée en ateliers au champ, ouverts à tous les entrepreneurs agricoles badois et alsaciens, qui ont pu découvrir des moyens alternatifs et innovants de lutte biologique avec des nématodes tueurs de chrysomèles ainsi que les outils d’injection dans le sol développés spécifiquement dans le cadre d’InnovAR.

 

Le projet « Innov.AR » a pour ambition de mettre à la disposition du monde agricole les méthodes agroécologiques adaptées au contexte du Rhin supérieur et de mettre en réseau les entreprises agricoles et les organismes de recherche appliquée afin de co-concevoir et de co-développer les meilleures solutions agroécologiques dans la conduite des cultures.

Le projet, d’un montant total de 1 884 330.24 €, bénéficie d’un cofinancement par le FEDER (Fonds européen pour le développement régional) à hauteur de 942 165.12 €.

Lien vers la page détaillée du projet.

Plus d’informations sur le projet sont disponibles sur le site internet d’Innov.AR.