Fête de clôture du projet « Eurodistrict Strasbourg-Ortenau : vers un marché du travail ouvert à 360° »
 

C’est à l’occasion de la fête de clôture du projet INTERREG V Emploi360, le jeudi 31 janvier 2019 à Weberhaus, à Rheinau-Linx que Patrick Roger, Président de la Maison de l’emploi de Strasbourg, Horst Sahrbacher, Président du directoire de l’Agence pour l’emploi d’Offenburg, Claude Rouillon, Directeur Territorial du Bas Rhin, Pôle emploi Grand Est et Anika Klaffke, Secrétaire Générale de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, ont remercié les nombreux partenaires du projet pour leur implication durant trois ans, de 2016 à 2018 aux actions concrètes en faveur de l’emploi transfrontalier.
Dans l’Ortenau, le taux de chômage est stable depuis quelques années (autour de 3%) et l’on observe une situation de plein emploi où les employeurs peinent à recruter. Le projet #emploi360 a donc été développé en 2015 pour répondre aux besoins de main d’oeuvre de l’Ortenau et élargir les perspectives d’emploi des Strasbourgeois.

Lancé en janvier 2016 par la Maison de l’Emploi de Strasbourg, le projet « Strasbourg-Ortenau : vers un marché de l’emploi ouvert à 360° », a mobilisé 16 partenaires pour un budget de 1,7 million d’euros co-financés à 50% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) via le programme INTERREG V Rhin Supérieur, pour la sensibilisation et l’accompagnement des candidats vers les opportunités professionnelles en Ortenau.

En présence de Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole, Danielle Diligent, Vice-Présidente du Conseil Départemental du Bas-Rhin, canton de Schiltigheim et Huguette Zeller, Conseillère Régionale Grand Est, les partenaires et bénéficiaires du projet ont pris la parole pour mettre en avant les actions de terrain mises en oeuvre depuis 2016.
Ella Balin, Tamari Bobokhidze et Rachel Bourouba ont témoigné de leur intégration dans des parcours sur mesure vers l’emploi transfrontalier. Il s’agit d’un dispositif innovant, mis en place dans le cadre du projet #emploi360 et financé par la Région Grand Est via un autre projet INTERREG V « Réussir sans frontière » mené en parallèle de 2016 à 2018. Ces parcours sur mesure ont combiné 150h de cours d’allemand débutant avec des ateliers interculturels au sein de l’Euro-Institut à Kehl, ainsi que des visites d’entreprises qui recrutent, telles que Calamus Areal, les Badische Stahlwerke GmbH, Kronen à Kehl, Erdrich à Renchen ou encore Edeka à Offenburg. Les partenaires ont pu mettre en place 4 parcours sur mesure, 2 en 2017 et 2 en 2018, qui ont accueilli au total plus de 120 candidats. Ces parcours se sont révélés être un levier efficace notamment pour les publics éloignés de l’emploi issus des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). A la suite des trois premiers parcours, 45 candidats ont retrouvé du travail en France ou en Allemagne, et 23 continuent à se former professionnellement ou dans la langue allemande, sur un total de 100 candidats. A l’exemple de Mamadou Fall et Norris Sanchez, qui ont intégré le parcours de formation proposé par les Badische Stahlwerke à Kehl. Ces parcours viennent compléter l’offre de formation structurelle de la Région Grand Est et de Pôle Emploi.

Cathy Szczesniewski, chargée de projet à la Mission Locale de Strasbourg, a évoqué le travail fructueux de l’équipe auprès de 1000 jeunes. Son poste dédié à l’emploi transfrontalier fait partie des trois postes à temps plein crées au sein de la Mission Locale de Strasbourg et la Mission locale et Relais Emploi Schiltigheim grâce au financement INTERREG V Rhin Supérieur.
Faiçal Amroune, éducateur spécialisé au sein de l’Organisation Prévention Insertion Elsau (OPI), est revenu sur son implication dans le réseau des référents de proximité qui vient compléter les trois postes spécialisés dans les Missions Locales. Ce réseau composé d’une quarantaine d’acteurs de l’emploi, tels que Pôle Emploi, l’Ecole de la Deuxième Chance du Bas-Rhin, l’EPIDE, les centres sociaux culturels etc., s’est réuni une fois par mois pendant trois ans pour se sensibiliser, s’outiller et se former sur les opportunités d’emploi transfrontalières. Ce réseau a permis de démultiplier les relais dans les quartiers et les lieux d’accueil de l’Eurométropole de Strasbourg pour délivrer un premier niveau d’information sur l’emploi transfrontalier et ainsi augmenter la fréquentation des services spécialisés de manière significative.

Claude Rouillon et Horst Sahrbacher ont conclu cette après-midi festive en revenant sur l’impact positif du projet sur la fréquentation du Service de Placement Transfrontalier (SPT), le service de l’emploi co-animé par l’Agentur für Arbeit Offenburg et Pôle Emploi Grand Est. Grâce à la communication grand public du projet #emploi360 menée dans toute l’Eurométropole, le tram aux couleurs du projet #emploi360 inauguré lors de la Tram Fest en avril 2017 et aux acteurs de l’emploi engagés, 1060 personnes ont pu être accompagnées par les conseillers du SPT en 2018 (contre 600 en 2015).

D’après Horst Sahrbacher, le projet a atteint ses objectifs : rendre visibles les possibilités du marché de travail transfrontalier sur le territoire Strasbourg-Ortenau et montrer aux demandeurs d’emploi qui peut les soutenir et les accompagner vers ces opportunités.

Patrick Roger s’est réjouit d’annoncer que la Maison de l’emploi de Strasbourg pilote à présent un nouveau projet INTERREG V Rhin Supérieur nommé « Tremplin sur le Rhin ». Il a démarré en janvier 2019 et sera développé sur le territoire Strasbourg-Ortenau jusqu’en décembre 2021. Le projet rassemble 11 partenaires, dont la Chambre de Commerce et de l’Industrie Alsace Eurométropole, l’Industrie- und Handelskammer Südlicher Oberrhein (IHK) et la Handwerkskammer Freiburg (HWK) autour de la question de l’acquisition de compétences professionnelles en vue d’une mobilité professionnelle transfrontalière. Ainsi, les partenaires de l’emploi franco-allemands poursuivent leur engagement, afin de réaliser un marché du travail intégré à 360°.

Chiffres clés:

  • En 2017, 7 377 travailleurs frontaliers traversent le Rhin tous les jours pour travailler en Ortenau (6 785 en 2015)
  • 2.8 % de chômage en Ortenau en décembre 2018
  • 1060 personnes sollicitent le Service de placement à Kehl en 2018 (601 en 2015)
  • 644 personnes placés par le SPT Kehl en 2018 (353 en 2015)
  • 40 référents de proximité outillés et formés sur l’emploi transfrontalier dans les lieux d’accueil de l’Eurométropole de Strasbourg
  • 1084 jeunes accompagnés pour un emploi transfrontalier par la Mission Locale de Strasbourg et de Schiltigheim