Projet Innov.AR : un nouveau dispositif de brumisation expliqué en vidéo
 

Dans le cadre du projet « Innov.AR »,  ARVALIS – l’Institut du végétal travaille avec ses partenaires sur le développement de méthodes agroécologiques innovantes permettant de lutter contre les maladies et les ravageurs des céréales et de soutenir la production agricole dans l’espace du Rhin supérieur.

Didier Lasserre, chef de projet Innov.AR, nous présente dans une vidéo explicative un nouveau dispositif de brumisation qui favorise le développement du champignon Polyversum, généralement employé en tant que fongicide. Celui-ci permet de lutter contre les maladies du blé, souvent déclenchées par le champignon Fusarium graminearum et qui affectent la qualité et la quantité du grain.

Le brumisateur fonctionne pendant la période sensible de la floraison, stade auquel le champignon Fusarium graminearum est susceptible de contaminer les épis : de l’eau est apportée chaque jour pendant deux semaines, à raison de 4 heures le matin et 4 heures le soir. Installé à Colmar sur le domaine de l’INRA, le dispositif et son efficacité seront comparés avec une quinzaine de modalités innovantes dans le cadre du projet Innov.Ar.

 

LIEN VERS LA VIDEO

 

Sur le projet :

Le projet « Innov.AR » a pour ambition de mettre à la disposition du monde agricole les méthodes agroécologiques adaptées au contexte du Rhin supérieur et de mettre en réseau les entreprises agricoles et les organismes de recherche appliquée afin de co-concevoir et de co-développer les meilleures solutions agroécologiques dans la conduite des cultures.

Le projet, d’un montant total de 1 884 330.24 €, bénéficie d’un cofinancement par le FEDER (Fonds européen pour le développement régional) à hauteur de 942 165.12 €.

Lien vers la page détaillée du projet.

Plus d’informations sur le projet seront bientôt disponibles sur le nouveau site internet d’Innov.AR.