Retour sur la réunion sur Comité de suivi du 19 mars 2024

Retour sur la réunion sur Comité de suivi du 19 mars 2024

Publié par Anne-Sophie Mayer le mercredi 17 avril 2024

Programme

Retour sur la réunion sur Comité de suivi du 19 mars 2024

 

Le Comité de suivi Interreg Rhin Supérieur s’est réuni mardi 19 mars 2024 au siège de la Région Grand Est à Strasbourg. Pour les autorités partenaires du programme, dont plus de la moitié des fonds est désormais engagée moins de deux ans après le démarrage de la programmation, l’heure était à la réflexion quant à l’optimisation de la gestion des crédits d’ici à 2027.

 

 Vers une remobilisation des crédits européens du programme pour mieux servir la coopération transfrontalière dans toutes ses dimensions 

Face au succès de la priorité thématique « Une région transfrontalière plus verte », dont la dotation en fonds européens est actuellement épuisée, le Comité de suivi a acté la marche à suivre pour permettre à nouveau, d’ici quelques mois, le financement de projets transfrontaliers destinés à favoriser l’adaptation au changement climatique et les transition écologique et énergétiques dans le Rhin supérieur. Dans cette optique, un large appel à projets, également ouvert aux idées de projets relevant de ces thématiques, sera lancé à compter de juillet 2024.

Si les contours de cet appel restent à déterminer et seront dévoilés progressivement d’ici l’été, le Comité de suivi annonce d’ores et déjà qu’un second rendez-vous sera proposé entre le second semestre 2025 et début 2026, pour les idées nécessitant davantage de temps pour arriver à maturité.

 

Trois nouveaux projets pour mieux connecter les habitants du Rhin Supérieur

La réunion du comité de suivi de ce 19 mars a également permis d’acter l’attribution de plus de 4,3 millions d’euros de fonds européens à trois nouveaux projets de coopération transfrontalière dans la région franco-germano-suisse du Rhin supérieur :

  • Avec le projet FREUND (France-EuroAirport-Deutschland-Shuttle), c’est une nouvelle ligne de bus transfrontalière, reliant Lörrach à l’EuroAirport via Binzen, Haltingen et Huningue, qui va voir le jour, et ce dès fin 2024. En plus de combler une lacune de longue date du réseau de l’agglomération bâloise, cette nouvelle liaison (la ligne 220) sera utilisable d’un bout à l’autre avec l’abonnement mensuel de son pays d’origine, sans que le voyageur n’ait à se soucier des zones tarifaires du pays voisin, ni à faire un détour par la Suisse.
  • Le projet EuropaScène va, quant à lui, expérimenter une approche créative et transfrontalière de la promotion de l’apprentissage et de ses métiers, au travers notamment de l’écriture et de la pratique théâtrale, ainsi que d’autres formats ludiques et originaux. Les premiers spectacles écrits et interprétés par les apprentis et apprenties d’EuropaScène seront joués sur plusieurs scènes renommées du Rhin supérieur à compter de mai 2024.
  • Enfin, le projet CELIS vise à créer un espace transfrontalier dédié travail social, sous la forme d’un campus européen au sein duquel étudiants, professionnels et employeurs verront émerger une offre de formation commune. Pour y parvenir, ce sont six établissements d’enseignement supérieur de la région du Rhin supérieur qui s’associent pour créer une structure transfrontalière qui proposera des projets pratiques, des cours de langues pour favoriser l‘échange, la reconnaissance des compétences et des diplômes par-delà les frontières, ou encore des programmes de mobilité.

 

Changement de présidence à venir pour le Comité de suivi Interreg Rhin Supérieur

 A l’issue d’un mandat de près de douze ans à la tête du Comité de suivi Interreg Rhin Supérieur, la Regierungspräsidentin de Freiburg Bärbel Schäfer, qui a annoncé son départ en retraite, animait ce mardi 19 mars 2024 sa dernière réunion de l’instance politique et décisionnelle du programme.

« Le programme Interreg améliore très concrètement le quotidien des habitants de la région du Rhin supérieur et supprime les obstacles aux rencontres transfrontalières. La nouvelle ligne de bus reliant Lörrach à l’EuroAirport en est un magnifique exemple », a déclaré la Présidente du Regierungspräsidium à l’occasion de son départ. Elle a rappelé qu’au cours des dernières années, bientôt 1000 projets Interreg auront été mis en œuvre dans la région du Rhin supérieur, pour un montant total de 330 millions d’euros.

Sous sa présidence, le Comité de suivi a acté le co-financement de près de 250 projets transfrontaliers, ce qui représente 175 M€ de fonds européens alloués au service de l’espace franco-germano-suisse du Rhin supérieur depuis juin 2012.

Carsten Gabbert, qui lui succèdera à la tête du Regierungspräsidium Freiburg, a été nommé le jour même de la réunion par le Ministre-Président du Bade-Wurtemberg. Il reprendra également la Présidence du Comité de suivi Interreg Rhin Supérieur, qui se réunira à nouveau le 9 juillet prochain.

 

 


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Appel d’offres : Mesurer les résultats de la programmation 2014-2020

Publié par SchwoobAline le mercredi 17 avril 2024

Programme

Appel d’offres : Mesurer les résultats de la programmation 2014-2020

Le programme Interreg Rhin Supérieur recherche un prestataire pour établir les valeurs finales de 7 indicateurs de résultat du programme Interreg 2014-2020. Les cabinets d’études, de conseil, et autres prestataires compétents peuvent soumettre leurs offres d’ici le 28 mars 2024 à 12h00.

La mission

Pour sept des douze indicateurs de résultat que compte le programme opérationnel Interreg Rhin Supérieur 2014-2020, le prestataire (ou groupement de prestataires) retenu mènera les travaux d’analyse et d’enquête nécessaires à l’obtention des informations permettant d’établir les « valeurs finales » correspondant au résultat obtenu par le programme sur un indicateur de mesure donné.

Le contexte

Les indicateurs définis dans le programme opérationnel Interreg Rhin Supérieur 2014-2020 correspondent à des données permettant de mesurer l’atteinte des objectifs du programme. Pour chaque indicateur de résultat, une valeur de référence ainsi qu’une valeur cible ont été fixées au démarrage du programme. Ces indicateurs doivent faire l’objet de relevés à mi-parcours de la programmation (« valeurs intermédiaires ») et en fin de programmation (« valeurs finales »). L’Autorité de gestion est tenue de communiquer ces relevés à la Commission européenne.

En février 2025, le programme devra transmettre les « valeurs finales » des indicateurs de résultat pour la période de programmation 2014-2020.

Soumettre une offre

La présentation des offres se fera uniquement par voie électronique sur la plateforme de dématérialisation des marchés publics de la Région Grand Est et d’ici le 28 mars 2024 à 12h00.

L’appel d’offres est consultable dans le BOAMP.

 

 


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Partenaires de projets : Découvrez notre générateur de kits de communication !

Publié par SchwoobAline le mercredi 17 avril 2024

Programme

Partenaires de projets : Découvrez notre générateur de kits de communication !

L’Autorité de gestion Interreg Rhin Supérieur propose désormais aux porteurs et partenaires de projets un générateur en ligne de kits de communication. Ce nouvel outil vise à faciliter aux bénéficiaires le respect de leurs obligations en matière de communication.

Des supports de communication conformes en quelques clics

Avec le générateur en ligne de kits de communication, les partenaires des projets Interreg Rhin Supérieur pourront à présent et en un minimum de temps éditer des supports de communication conformes aux attentes du programme. Ainsi, respecter ses obligations de communication qui leur incombent ne constituent plus une charge de travail disproportionnée.

Le kit de communication généré comprend :

  • un poster au format A3,
  • une fiche de présentation du projet au format A4,
  • un visuel d’illustration, compatible avec une utilisation sur les réseaux sociaux
  • une bannière à intégrer en signature d’e-mail
  • un logotype pour le projet.

Ces supports correspondent aux éléments de communication imposé à l’ensemble des partenaires dans les règles en matière d’information, de communication et de visibilité.

Comment le générateur de kits de communication fonctionne-t-il ?

Rien de plus simple ! Muni des informations principales relatives à son projet (qu’il retrouvera au besoin dans la bibliothèque en ligne des projets Interreg Rhin Supérieur), le partenaire saisit les données requises, sélectionne un visuel d’habillage, puis, en l’espace de quelques secondes, se verra mettre à disposition des supports clé-en-main à utiliser pour communiquer et rendre visible son projet.

Outre la garantie d’une utilisation conforme du logo sur les supports imposés par le règlement avec la mise en page automatique, l’usage du générateur permet aux projets qui disposent de moyens limités pour la communication de disposer d’une identité visuelle cohérente et harmonieuse.

 

Accédez au générateur de kits de communication
pour les projets Interreg Rhin Supérieur

 

Pour aller plus loin,
consultez notre rubrique dédiée à la communication autour de votre projet

 

 


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Joyeuses fêtes de fin d’année !

Publié par Anne-Sophie Mayer le mercredi 17 avril 2024

Programme

Joyeuses fêtes de fin d’année !

A l’issue d’une année 2023 bien remplie, notre équipe s’apprête à prendre quelques jours de repos.

La Région Grand Est, Autorité de gestion du programme Interreg Rhin Supérieur, fermera ses portes du 27 au 29 décembre inclus. Durant cette période, aucune permanence ne sera assurée. Pour toute demande, privilégiez l’envoi d’un e-mail à vos interlocutrices et interlocuteurs habituels. Celles-ci seront traitées à compter du 2 janvier, au fil du retour progressif des agents de l’équipe.

Nous vous souhaitons à tous de bonnes fêtes de fin d’année et nous réjouissons de vous retrouver reposés pour aborder l’année 2024 !


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Interreg Rhin Supérieur : Et si on parlait d’impact ?

Publié par Anne-Sophie Mayer le mercredi 17 avril 2024

Programme

Interreg Rhin Supérieur : Et si on parlait d’impact ?

Interreg Rhin Supérieur soutient des projets structurants et crée un effet levier pour la coopération transfrontalière. Tels sont quelques-uns des constats établis par l’évaluation d’impact menée au titre de la période de programmation 2014-2020, qui a permis la mise en oeuvre de 179 projets transfrontaliers. Malgré un impact souvent difficilement mesurable, le programme Interreg contribue indéniablement à créer les conditions favorables pour un territoire transfrontalier intégré. A l’approche de la clôture officielle du programme dit « Interreg V », nous revenons avec vous sur les effets constatés de l’action de l’Union européenne au service du quotidien des habitants de l’espace du Rhin supérieur.

 

Mobilité, offre culturelle et tourisme sans frontières : des thématiques essentielles pour structurer le territoire transfrontalier du Rhin supérieur

Menée en différentes séquences au fil de la période de programmation, par divers évaluateurs indépendants, l’évaluation de l’impact du programme a notamment démontré que les projets de mobilité cofinancés durant la période 2014-2020 ont entraîné des améliorations de liaisons transfrontalières existantes ou créé de nouvelles liaisons grâce au financement d’infrastructures concrètes. Certains projets ont un effet immédiat (pistes cyclables, passerelles, liaisons de bus…) tandis que d’autres ont une fonction préparatoire pour des mesures à venir visant à limiter l’augmentation du trafic motorisé (études pour des nouvelles liaisons ferroviaires notamment). Dans le second cas, l’effet des projets cofinancés par le programme ne sera visible qu’à long terme.

Le programme a également permis la création de nouvelles infrastructures et services touristiques et culturels. Ceux-ci ont un impact tangible et durable sur l’économie du territoire. Ces projets, comme le centre culturel Art’Rhena ou l’Historial du Hartmannswillerkopf, ont permis de valoriser les ressources naturelles et culturelles partagées, et ont ainsi créé directement ou indirectement de l’emploi. Ce potentiel de création d’emploi se constatera également à plus long terme, notamment lorsque la fréquentation de ces nouveaux lieux de culture et de tourisme aura augmenté.


La maturité du partenariat, un facteur étroitement lié à l’intensité de l’impact d’un projet

L’accomplissement d’un développement transfrontalier est souvent un travail de longue haleine et, régulièrement, il faut mettre bout à bout les résultats de plusieurs opérations Interreg pour en constater les effets concrets. Ainsi, des partenaires ont souvent besoin de se retrouver à plusieurs reprises pour concrétiser l’atteinte de leurs objectifs.

Cette observation se retrouve dans les évaluations d’impact du programme, qui mettent en exergue que les projets à « faible impact » sont souvent des projets qui réunissent des partenaires qui coopèrent pour la première fois. Il est d’ailleurs souvent observé que ces mêmes projets souhaitent continuer la coopération, et développent de nouveaux projets – avec le soutien du programme – pour aller plus loin. A contrario, les projets à l’impact plus évident, dits les projets « concrets », sont souvent des projets dont les partenaires coopèrent depuis de nombreuses années (avec ou sans Interreg). En effet, les projets dits « concrets » sont souvent des projets d’infrastructure, au budget potentiellement important, et une coopération de longue date entraîne une relation de confiance qui peut plus facilement aboutir à des investissements réalisés en commun.

Une impulsion pour des effets à long terme, un cercle vertueux pour la coopération transfrontalière

Les évaluations d’impact ont en outre souligné que, même si un projet ne semble pas toujours avoir d’effets concrets, il lance généralement un mouvement dont les fruits ne seront visibles qu’à plus long terme. En fait, de nombreux projets évalués ne produiront des effets réels qu’après plusieurs années, comme les études préliminaires de projets d’infrastructure. L’évaluation d’impact, réalisée en cours de programme alors que toutes les actions cofinancées au titre de la période 2014-2020 ne sont pas encore achevées, constitue donc un exercice d’équilibre entre projections et mesures réelles de l’impact.

Cependant, malgré des effets concrets difficilement mesurables, les évaluations soulignent unanimement la plus-value indéniable du programme Interreg Rhin supérieur : le cofinancement de l’Union européenne via Interreg permet de structurer et de pérenniser les partenariats et provoque un effet de levier. Cette observation permet d’affirmer dans tous les cas la valeur ajoutée du programme, qui agit depuis plus de 30 ans sur le territoire du Rhin Supérieur. A différents niveaux et échelles, Interreg a un impact sur la vie quotidienne des habitants du territoire transfrontalier.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Téléchargez les rapports d’évaluation d’impact du programme

L’évaluation, figure imposée des programmes Interreg

A l’instar de toute politique publique, l’utilisation des fonds européens nécessite d’être évaluée et mesurée. Chaque programme Interreg en Europe se trouve dans l’obligation règlementaire de mener à bien différents types d’évaluation.

Outre des évaluations sur l’efficacité et le fonctionnement général du programme, c’est surtout l’impact du programme et de ses projets qui démontre la valeur ajoutée du programme Interreg dans le Rhin supérieur. Ainsi, une évaluation d’impact pour chaque objectif spécifique a été menée, révélant différents impacts selon les thématiques.

 

Consultez les différentes évaluations dans la rubrique Documents et Outils


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Retour sur la réunion du Comité de suivi du 7 décembre 2023

Publié par Anne-Sophie Mayer le mercredi 17 avril 2024

Programme

Retour sur la réunion du Comité de suivi du 7 décembre 2023

Le Comité de suivi Interreg Rhin Supérieur s’est réuni jeudi 7 décembre 2023 au siège de la Collectivité européenne d’Alsace à Strasbourg. Il a, à cette occasion, adopté 11 nouveaux projets transfrontaliers au titre de la période 2021-2027, engageant 9,2 millions d’euros de fonds européens (FEDER). Cette réunion a également permis aux partenaires du programme de faire le point sur l’état de la programmation après un an et demi de mise en oeuvre, dans l’optique fixer le cap pour 2024 en actant les prochains appels à projets.

 

De grandes ambitions pour la renaturation du Rhin au niveau de la réserve naturelle du Taubergiessen

Sous la présidence de Bärbel Schäfer, présidente du Regierungspräsidium Freiburg, le Comité de suivi a acté l’attribution de la plus importante dotation en fonds européens à ce jour sur cette période de programmation, à savoir 3,1 millions d’euros (sur un budget total de plus de 5 M€) au projet Rhinaissance 2.0. Porté par la Région Grand Est, associée notamment avec le Regierungspräsidium Freiburg, la DREAL Grand Est et l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, « Rhinaissance 2.0 » a pour objet la planification des prochaines étapes de la restauration écologique du Rhin sur le secteur de Rhinau, l’île du Rhin, le Vieux-Rhin et le Taubergiessen, avec la mise en œuvre de mesures concrètes pour renforcer la trame verte et bleue transfrontalière, préserver la biodiversité du Rhin dans le contexte du changement climatique et améliorer la qualité des milieux au bénéfice des usagers (citoyens, visiteurs, pêcheurs, forestiers…).

Outre cette initiative d’importance stratégique pour l’espace trinational du Rhin supérieur, le programme s’est également engagé auprès de trois autres opérations au service d’une région transfrontalière, plus verte, mieux connectée et plus proche des citoyens :

Les lauréats de l’appel à projets « Offensive Sciences 2023 » dévoilés

Le Comité de suivi Interreg Rhin Supérieur a également validé ce jeudi 7 décembre 2023 le cofinancement européen de sept projets de transfert de connaissances et de technologies émanant de la recherche publique de pointe menée par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche du Rhin supérieur :

Lancé en janvier dernier, cet appel à projets avait fortement mobilisé les acteurs scientifiques français, allemands et suisses, ainsi que leurs partenaires industriels et publics, avec un total de 19 candidatures. Cinq des sept projets lauréats apporteront des contributions concrètes aux domaines d’importance stratégique que sont la médecine personnalisée et les technologies médicales. Le Rhin supérieur bénéficie autour de ces thématiques d’un écosystème parmi les plus performants au monde. Ces projets seront présentés au public en présence de représentants politiques des régions partenaires au mois de mars 2024 à Strasbourg.

 

Retrouvez tous les projets soutenus par Interreg Rhin Supérieur dans notre bibliothèque en ligne


Confirmation de la forte mobilisation des acteurs du Rhin supérieur pour un espace transfrontalier plus vert, prêt à relever les défis liés au changement climatique

Les décisions prises ce jour par le Comité de suivi portent désormais à 40 le nombre total de projets cofinancés dans le cadre de la programmation 2021-2027, ce qui représente un engagement de près de 88 millions d’euros de fonds européens, sur les 125 qui ont été alloués au territoire du Rhin supérieur pour l’actuelle période de programmation.

Les membres du Comité de suivi se félicitent notamment du grand succès rencontré par la priorité A de la stratégie de programmation « Une région transfrontalière plus verte », qui à elle seule a déjà absorbé 30,2 millions d’euros dans le cadre de 16 projets transfrontaliers dédiés à l’adaptation au changement climatique ainsi qu’aux transitions écologique et énergétique. Cette priorité du programme 2021-2027 était pour rappel la mieux dotée financièrement avec une enveloppe de fonds européens de 30,6 millions d’euros pour cofinancer des projets transfrontaliers à hauteur de 60 % de leur budget.

Dernière réunion pour Thomas Köhler, responsable du programme depuis 2007

Thomas Köhler, entouré de Bärbel Schäfer, Regierungspräsidentin du Regierungspräsidium Freiburg et Présidente du Comité de suivi, et de Frédéric Pfliegersdoerffer, Conseiller régional Grand Est et Président du Groupe de travail

Les partenaires du programme Interreg Rhin Supérieur ont enfin profité de cette réunion pour adresser leurs plus chaleureux voeux de bonne continuation à Thomas Köhler, qui quittera sa fonction de responsable du programme au 31 janvier 2024. A l’issue d’un peu plus de dix-sept ans à ce poste, Thomas Köhler retrouvera son administration d’origine, le Regierungspräsidium Karlsruhe. Son successeur est attendu pour le 1er mars 2024.


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Information importante : absence de l’équipe Interreg

Publié par SchwoobAline le mercredi 17 avril 2024

Programme

Information importante : absence de l’équipe Interreg

L’équipe Interreg Rhin Supérieur dans son ensemble sera absente du mardi 28 au mercredi 29 novembre 2023 inclus.
Aucun accueil téléphonique ne sera assuré durant ces deux jours.

Vous pouvez néanmoins nous adresser vos demandes par e-mail, soit directement auprès de vos interlocutrices et interlocuteurs habituels, soit à notre adresse générique info.interreg[at]grandest.fr. Nous en prendrons connaissance à notre retour jeudi 30 novembre au matin.

Merci de votre compréhension !


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Info importante : Délais de réponse actuellement allongés

Publié par Anne-Sophie Mayer le mercredi 17 avril 2024

Programme

Info importante : Délais de réponse actuellement allongés

 

Les équipes de l’Autorité de gestion et du Secrétariat conjoint font actuellement face à un surcroît de travail exceptionnel, en raison du chevauchement des périodes de programmation 2014-2020, en cours de clôture administrative et financière, et 2021-2027, dont la mise en place n’est pas totalement finalisée mais dont les opportunités de financement rencontrent déjà un grand succès.

Pour cette raison, nos délais de traitement seront plus long qu’à l’accoutumée, et ce jusqu’en fin d’année 2023.

Notre équipe vous présente ses excuses pour les désagréments rencontrés et met tout en œuvre pour parvenir à un rétablissement de la situation dans les meilleurs délais.

Merci de votre compréhension !


Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Retour sur l’événement « Interreg et la jeunesse dans le Rhin supérieur »

Publié par SchwoobAline le mercredi 17 avril 2024

Programme

Retour sur l’événement « Interreg et la jeunesse dans le Rhin supérieur »

Jeudi 21 septembre 2023, le programme Interreg Rhin Supérieur invitait la jeunesse du Rhin supérieur à découvrir l’action de l’Europe au service de notre espace transfrontalier, à partager ses expériences en lien avec les pays voisins, et à exprimer ses idées pour l’avenir. C’était à Strasbourg, dans les locaux du tiers-lieu Kaléidoscoop, en présence de quelques 120 participants dont un peu plus de la moitié âgée de 18 à 30 ans. Nous vous racontons la soirée !

 

Interreg au service du développement des compétences de la jeunesse… mais pas seulement

Aux côtés de représentants du programme, Romane et Laura, avec Mathilde, Verena et Marie-Astrid, étaient venues témoigner de ce qu’Interreg a fait pour elles.

Qu’est-ce que l’Europe a fait pour moi grâce à Interreg dans le Rhin supérieur ? C’est notamment pour répondre à cette question et témoigner de leur expérience transfrontalière que Romane et Laura étaient venues parler de leurs cursus universitaires soutenus par Interreg Rhin Supérieur. Leurs histoires, et celles d’autres porteurs de projets et représentants du programme, ont permis de mettre en évidence comment l’Europe, avec Interreg, agit depuis plus de 30 ans pour le développement des compétences des jeunes du Rhin supérieur, en soutenant des projets en faveur de l’éducation et de la formation tout au long de la vie, de l’accès à l’emploi à 360° ou encore au service du développement du bilinguisme dès le plus jeune âge dans la région. Mais l’intérêt des jeunesses du Rhin supérieur ne s’arrêtent pas aux projets transfrontaliers qui leurs sont directement destinés. Ainsi, des thématiques telles que les mobilités, à l’image du tramway Strasbourg-Kehl, les rencontres citoyennes, ou encore le climat et la préservation de la biodiversité ont également été mises en lumière.

Erwan, Judith, Jakob et Kevin échangent avec les représentants du Comité de suivi.

En deuxième partie de soirée, quatre membres du Comité de suivi du programme se sont confrontés directement aux questionnements et interpellations de quatre jeunes engagés. Ces échanges de points de vue riches ont permis d’aller au plus près des préoccupations de nos invités, concernés par le fait transfrontalier, la construction européenne et la nécessité de rapprocher l’action d’Interreg des besoins de nos territoires, notamment les zones rurales. Les responsables du programme ont, quant à eux, dressé le constat de l’importance du chemin restant à parcourir malgré tous les ponts jetés par-delà les frontières avec Interreg depuis plus de 30 ans. A l’issue d’une heure d’échange, les représentants politiques présents se sont engagés à élargir l’accès à l’information sur toutes les possibilités qu’offre l’Union européenne au travers d’Interreg et de ses projets et ont enjoint les jeunes à s’engager toujours plus auprès des acteurs du programme.

 

Interreg, l’Europe et la coopération transfrontalière dans le Rhin supérieur : un univers de possibilités à découvrir

Pour cet événement inédit, l’Autorité de gestion Interreg Rhin Supérieur s’est associée à différents acteurs locaux de l’Europe et du transfrontalier pour dévoiler son « forum des possibilités ». Ainsi, à l’issue de la soirée, les participants ont pu visiter les stands de nos partenaires venus leur présenter leurs activités et les informer sur les différentes opportunités d’emploi, de stage ou encore de volontariat qui gravitent autour de la sphère d’Interreg.

Les jeunes participants étaient ravis d’échanger avec les acteurs européens du Rhin supérieur.

Etaient présents dans ce contexte :

  • le Parlement européen, qui présentait son dispositif de stages et sensibilisait à l’importance de la participation aux élections européennes en 2024
  • Les centres Europe Direct de Strasbourg et Karlsruhe et leur panel d’activités ludiques pour tester ses connaissances sur l’Europe
  • Le tout récent portail d’information franco-allemand FRED.info, développé par le Staatsministerium Baden-Württemberg et le Deutsch-Französiches Institut de Ludwigsburg, en partenariat avec la Région Grand Est
  • L’Association des régions frontalières d’Europe (ARFE), venue promouvoir le dispositif Interreg Volunteer Youth (IVY), qui permet aux jeunes de prendre part activement à la vie des programmes et projets Interreg à travers l’Union européenne

A leurs côtés, les partenaires du programme Interreg Rhin Supérieur étaient également présents pour promouvoir leurs différentes actions à destination de la jeunesse.

De nombreux échanges informels avec les jeunes participants ont pu avoir lieu grâce à ce forum, et leur a permis d’élargir leur réseau pour leur carrière à venir.

 

Construire avec les jeunes du Rhin supérieur une relation durable pour imaginer ensemble le futur des programmes Interreg

C’est à l’occasion de la journée européenne de la coopération (Interreg Cooperation Day), le 21 septembre, et dans le cadre de l’année européenne des compétences que le programme Interreg Rhin Supérieur a souhaité s’adresser aux jeunes du territoire. Il s’agissait tout d’abord d’informer ce public des possibilités qu’offrent le programme, mais aussi de comprendre ses attentes. Quelles sont les thématiques importantes pour la jeunesse ? Quels sont les prochains projets qu’elle souhaite voir se concrétiser sur le territoire ? Quels enjeux les partenaires du programme doivent-ils prendre en compte selon elle ?

Un dialogue s’est ouvert entre le programme Interreg Rhin Supérieur et « les jeunesses », qui a vocation à se développer. Le résultat des différents échanges tenus durant la manifestation sera discuté au sein des instances du programme au fil du second semestre 2023. D’ores et déjà, l’engagement est pris de poursuivre la démarche et d’instaurer une relation de long terme avec ce public tant concerné par l’action du programme.

L’Autorité de gestion Interreg Rhin Supérieur remercie chaleureusement l’ensemble des participants à la soirée et se réjouit des perspectives qu’elle a ouvertes.

 

C’est à Stefanie Hintzmann, journaliste pour ARTE et le Parlement européen, que le programme avait confié les rennes de la soirée.

 

La soirée s’est tenue dans le très symbolique tiers-lieu Kaléidoscoop, soutenu par le programme. Il héberge aujourd’hui le lieu ressource transfrontalier pour l’emploi et d’autres équipes de projets Interreg.

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Une idée de projet transfrontalier ? Faites-le nous savoir !

Publié par SchwoobAline le mercredi 17 avril 2024

Programme

Une idée de projet transfrontalier ? Faites-le nous savoir !

Le Secrétariat conjoint Interreg Rhin Supérieur procède actuellement à la mise à jour des besoins en financement et potentiels de coopération existants dans la région du Rhin supérieur d’ici à juin 2029.

Si vous envisagez de déposer une candidature au cours de la période de programmation 2021-2027, quelle que soit la priorité envisagée ou la thématique concernée, nous vous invitons à bien vouloir remplir et nous retourner d’ici le 10 octobre 2023 notre

Formulaire de recensement

Attention : le dépôt du formulaire de recensement a pour unique vocation d’alimenter notre démarche prospective en vue de l’optimisation de l’utilisation des fonds du programme. Elle ne vous engage aucunement dans un processus de dépôt de demande de concours communautaire.

Pour davantage de précisions, contactez notre Secrétariat conjoint.


Retour au blog Partager : Facebook Twitter