PAWENA : remise officielle de la notification de co-financement

18 novembre 2019

PAWENA : remise officielle de la notification de co-financement

Le 7 novembre, le projet PAWENA recevait sa notification de cofinancement au service d’eau potable de Bad Bergzabern. Daniela Schmitt, secrétaire d’Etat du Ministère de l’Economie, des Transports, de l’Agriculture et de la Viticulture de Rhénanie-Palatinat, a remis officiellement la notification de co-financement de près de 2 millions d’euros pour le projet. D’autres représentants politiques étaient également invités à prendre la parole.

Préserver les espaces Natura 2000

Un réseau européen de zones protégées a vu le jour dans les années 1990. Ces sites visent à protéger les habitats transfrontaliers de la faune et la flore endémiques, et notamment les espèces menacées. Les zones Natura 2000, rivières, forêts et prairies alluviales rhénanes, représentent entre 17 et 20 % de la surface de l’espace PAMINA. Le projet PAWENA recouvre principalement des zones de prairies, humides et forestières aux abords de la rivière Lauter, un affluent du Rhin. Le projet contribue à la préservation de 2 670 hectares, qui servent d’habitat à des espèces remarquables.

PAWENA : « Palatinat Alsace Wasser Eau Nature »

La phase de préparation du projet, qui débutera en mars 2020, est déjà en cours. PAWENA s’appuie sur une étude réalisée pendant la période de programmation INTERREG IV : « Gestion transfrontalière de l’approvisionnement en eau potable dans le Palatinat du Sud et en Alsace du Nord 2008-2030 ».

Le projet PAWENA vise à mettre en oeuvre une gestion durable, transfrontalière et alternée de la production d’eau potable. Cette gestion durable se fera en préservant les eaux souterraines qui se font de plus en plus rares. L’utilisation commune d‘infrastructures doit ainsi permettre d’éviter les nouveaux forages. Porté par le groupement local de coopération transfrontalière Wissembourg – Bad Bergzabern, il se concentre sur les zones autour de la ville de Wissembourg dans le nord de l’Alsace et la Verbandsgemeinde de Bad Bergzabern dans le Palatinat du Sud.

Conférence de presse

Ici, l’amitié franco-allemande est devenue réalité

Au début de la conférence de presse, le maire de Bad Bergzabern, Hermann Bohrer, a souhaité la bienvenue aux invités. Il a souligné que la réussite du projet s’appuyait notamment sur l’amitié entretenue depuis plusieurs décennies entre les deux communes. Son homologue de Wissembourg, Christian Gliech, a ensuite effectué une présentation détaillée du projet en allemand. Il a narré les moments marquants de l’histoire de la région frontalière et affirmé l’importance de l’amitié franco-allemande. Le maire de Wissembourg a également souligné l’importance des liens à l’échelle régionale. Ces liens conduisent à la recherche commune de solutions. « Nous sommes des personnes, nous vivons hiwwe und driwwe*, au Nord comme au Sud », affirmait-il.

Le Syndicat Mixte de production d’eau potable de la région de Wissembourg a été créé, suite à une grave sécheresse en 1976, évoquait Christian Gliech. Celui-ci assure depuis lors la distribution d‘eau potable. Le syndicat est également partenaire du projet PAWENA. « PAWENA n’est pas le premier projet INTERREG entre la ville de Wissembourg et la commune fusionnée de Bad Bergzabern – et ne sera pas le dernier ».

Remise officielle de la notification de co-financement

Ensuite, la secrétaire d’État, Daniela Schmitt, a remis la notification de cofinancement au maire de Bad Bergzabern. Elle a souligné l’importance des projets transfrontaliers, insistant sur l’exemple à donner aux jeunes générations. Enfin, Hannes Kopf de la Struktur- und Genehmigungsdirektion Süd soulignait la dimension importante de la protection de l’environnement du projet PAWENA.

Pour conclure, les participants ont pu découvrir la station de distribution, et se retrouver autour d‘un buffet.

*en Alsacien : de part et d’autre