ALBUCOL : Une avancée prometteuse pour la médecine avec de nouveaux moyens pour remplacer les tissus humains endommagés

A venir

ALBUCOL : Une avancée prometteuse pour la médecine avec de nouveaux moyens pour remplacer les tissus humains endommagés

Recherche, innovation, transfert de technologie

Le projet en chiffres

499 815.07 € cofinancés
Période du projet

du 01/04/2024 au 31/03/2027

Coût global du projet

1 746 411.84 €

Coût éligible du projet

999 630.14 €

Régions participantes

Rhénanie-Palatinat
Alsace
Suisse
Bade-Wurtemberg

Les contacts Interreg

Des biomatériaux naturels conçus par auto-assemblage de protéines pour révolutionner la reconstruction osseuse et cartilagineuse

La réparation des lésions osseuses et cartilagineuses constitue un défi majeur en médecine. Actuellement, les matériaux de remplacement des tissus lésés utilisés présentent des inconvénients majeurs, tels qu’une solidité insuffisante, des variations de qualité entre les lots, ou encore des difficultés d’approvisionnement. De plus, pour certaines lésions spécifiques comme celles liées à une trachéotomie (ouverture dans la trachée pour faciliter la respiration) réalisée suite à un cancer ORL, il n’existe pas encore de substituts adaptés.

Une solution novatrice pourrait changer la donne. Celle-ci réside dans l’utilisation de biomatériaux 100% naturels composés de deux protéines (l’albumine et le collagène) créés par auto-assemblage. Ils pourront servir à fabriquer des substituts trachéo-laryngés, et des greffons de phalanges pédiatriques pour traiter la symbrachydactylie (une pathologie rare qui affecte le développement des mains et se caractérise par des doigts courts ou absents).

Quatre laboratoires de renom du Rhin Supérieur spécialisés en biomatériaux et bio-ingénierie s’associent pour développer cette technologie innovante, qui ouvre une voie prometteuse pour la médecine régénérative et personnalisée. D’ici trois ans, cette innovation thérapeutique pourrait entrer en essai clinique. Son potentiel à offrir des solutions de remplacement tissulaire plus efficaces et personnalisées ouvre de nouvelles perspectives dans le traitement des lésions osseuses et cartilagineuses, et pourrait améliorer la qualité de vie de nombreux patients. Elle permettra également d’enrichir l’écosystème d’innovation du Rhin Supérieur, en bénéficiant à de nombreuses industries pharmaceutiques et des entreprises de technologies médicales du territoire pour le développement de leurs futurs produits.

Partenaires du projet

Inserm - Biomatériaux et Bioingénierie   Porteur de projet

124 999.90 €

Institut de Sciences Naturelles et de Médecine de l'Université de Tübingen

124 907.54 €

Ministerium für Wissenschaft, Forschung und Kunst Baden Württemberg

119 955.62 €

Région Grand Est

109 959.32 €

Ministerium für Wissenschaft und Gesundheit Rheinland-Pfalz

19 992.60 €

Département de Biomédecine, Université de Bâle

175 874.79 €

Fachhochschule Nordwestschweiz

122 837.89 €

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets