Amélioration des chances d’insertion des jeunes et jeunes adultes dans l’entretien des espaces verts par la préformation et la formation professionnelle

en cours

Amélioration des chances d’insertion des jeunes et jeunes adultes dans l’entretien des espaces verts par la préformation et la formation professionnelle

Formation, éducation, bilinguisme

Le projet en chiffres

Période du projet

du 01/01/1995 au 01/01/1996

Coût global du projet

519 909.96 €

Coût éligible du projet

Régions participantes

Rhénanie-Palatinat
Alsace

Ce projet devait mettre en œuvre les bases d’une coopération entre les principaux partenaires concernés par la formation professionnelle dans l’espace PAMINA, dans le domaine de l’insertion professionnelle et sociale et permettre l’élargissement de cette coopération. Les jeunes faisant partie de ce projet et leurs formateurs ont pu voir s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, tandis que de nouveaux contacts devaient s’établir des deux côtés du Rhin. Dans un premier temps, des modules de cours de formation professionnelle et de langue furent mis au point pour les jeunes comme pour leurs formateurs, ainsi qu’une certaine conception de formation dans un deuxième temps, qui devait tenir compte des aspects écologiques et des exigences du marché du travail au niveau régional.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Ce sont au total 24 stagiaires français et allemands qui ont bénéficié de ces mesures avec l’encadrement de 64 formateurs des deux pays. Toutes les parties engagées ont souligné l’intérêt du projet et ont envisagé de poursuivre ce type d’opération de réinsertion socio-professionnelle.Ce projet devait mettre en œuvre les bases d’une coopération entre les principaux partenaires concernés par la formation professionnelle dans l’espace PAMINA, dans le domaine de l’insertion professionnelle et sociale et permettre l’élargissement de cette coopération. Les jeunes faisant partie de ce projet et leurs formateurs ont pu voir s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, tandis que de nouveaux contacts devaient s’établir des deux côtés du Rhin. Dans un premier temps, des modules de cours de formation professionnelle et de langue furent mis au point pour les jeunes comme pour leurs formateurs, ainsi qu’une certaine conception de formation dans un deuxième temps, qui devait tenir compte des aspects écologiques et des exigences du marché du travail au niveau régional.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Ce sont au total 24 stagiaires français et allemands qui ont bénéficié de ces mesures avec l’encadrement de 64 formateurs des deux pays. Toutes les parties engagées ont souligné l’intérêt du projet et ont envisagé de poursuivre ce type d’opération de réinsertion socio-professionnelle.Ce projet devait mettre en œuvre les bases d’une coopération entre les principaux partenaires concernés par la formation professionnelle dans l’espace PAMINA, dans le domaine de l’insertion professionnelle et sociale et permettre l’élargissement de cette coopération. Les jeunes faisant partie de ce projet et leurs formateurs ont pu voir s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, tandis que de nouveaux contacts devaient s’établir des deux côtés du Rhin. Dans un premier temps, des modules de cours de formation professionnelle et de langue furent mis au point pour les jeunes comme pour leurs formateurs, ainsi qu’une certaine conception de formation dans un deuxième temps, qui devait tenir compte des aspects écologiques et des exigences du marché du travail au niveau régional.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Ce sont au total 24 stagiaires français et allemands qui ont bénéficié de ces mesures avec l’encadrement de 64 formateurs des deux pays. Toutes les parties engagées ont souligné l’intérêt du projet et ont envisagé de poursuivre ce type d’opération de réinsertion socio-professionnelle.Ce projet devait mettre en œuvre les bases d’une coopération entre les principaux partenaires concernés par la formation professionnelle dans l’espace PAMINA, dans le domaine de l’insertion professionnelle et sociale et permettre l’élargissement de cette coopération. Les jeunes faisant partie de ce projet et leurs formateurs ont pu voir s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, tandis que de nouveaux contacts devaient s’établir des deux côtés du Rhin. Dans un premier temps, des modules de cours de formation professionnelle et de langue furent mis au point pour les jeunes comme pour leurs formateurs, ainsi qu’une certaine conception de formation dans un deuxième temps, qui devait tenir compte des aspects écologiques et des exigences du marché du travail au niveau régional.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Ce sont au total 24 stagiaires français et allemands qui ont bénéficié de ces mesures avec l’encadrement de 64 formateurs des deux pays. Toutes les parties engagées ont souligné l’intérêt du projet et ont envisagé de poursuivre ce type d’opération de réinsertion socio-professionnelle.Ce projet devait mettre en œuvre les bases d’une coopération entre les principaux partenaires concernés par la formation professionnelle dans l’espace PAMINA, dans le domaine de l’insertion professionnelle et sociale et permettre l’élargissement de cette coopération. Les jeunes faisant partie de ce projet et leurs formateurs ont pu voir s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, tandis que de nouveaux contacts devaient s’établir des deux côtés du Rhin. Dans un premier temps, des modules de cours de formation professionnelle et de langue furent mis au point pour les jeunes comme pour leurs formateurs, ainsi qu’une certaine conception de formation dans un deuxième temps, qui devait tenir compte des aspects écologiques et des exigences du marché du travail au niveau régional.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Ce sont au total 24 stagiaires français et allemands qui ont bénéficié de ces mesures avec l’encadrement de 64 formateurs des deux pays. Toutes les parties engagées ont souligné l’intérêt du projet et ont envisagé de poursuivre ce type d’opération de réinsertion socio-professionnelle.Ce projet devait mettre en œuvre les bases d’une coopération entre les principaux partenaires concernés par la formation professionnelle dans l’espace PAMINA, dans le domaine de l’insertion professionnelle et sociale et permettre l’élargissement de cette coopération. Les jeunes faisant partie de ce projet et leurs formateurs ont pu voir s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, tandis que de nouveaux contacts devaient s’établir des deux côtés du Rhin. Dans un premier temps, des modules de cours de formation professionnelle et de langue furent mis au point pour les jeunes comme pour leurs formateurs, ainsi qu’une certaine conception de formation dans un deuxième temps, qui devait tenir compte des aspects écologiques et des exigences du marché du travail au niveau régional.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Ce sont au total 24 stagiaires français et allemands qui ont bénéficié de ces mesures avec l’encadrement de 64 formateurs des deux pays. Toutes les parties engagées ont souligné l’intérêt du projet et ont envisagé de poursuivre ce type d’opération de réinsertion socio-professionnelle.Ce projet devait mettre en œuvre les bases d’une coopération entre les principaux partenaires concernés par la formation professionnelle dans l’espace PAMINA, dans le domaine de l’insertion professionnelle et sociale et permettre l’élargissement de cette coopération. Les jeunes faisant partie de ce projet et leurs formateurs ont pu voir s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, tandis que de nouveaux contacts devaient s’établir des deux côtés du Rhin. Dans un premier temps, des modules de cours de formation professionnelle et de langue furent mis au point pour les jeunes comme pour leurs formateurs, ainsi qu’une certaine conception de formation dans un deuxième temps, qui devait tenir compte des aspects écologiques et des exigences du marché du travail au niveau régional.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Ce sont au total 24 stagiaires français et allemands qui ont bénéficié de ces mesures avec l’encadrement de 64 formateurs des deux pays. Toutes les parties engagées ont souligné l’intérêt du projet et ont envisagé de poursuivre ce type d’opération de réinsertion socio-professionnelle.

Partenaires du projet

IB Karlsruhe   Porteur de projet

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets