Atmo-Rhena PLUS : Protection transfrontalière de l’atmosphère, un observatoire air-climat-énergie et aide à décision pour les actions dans le Rhin supérieur

En cours

Atmo-Rhena PLUS : Protection transfrontalière de l’atmosphère, un observatoire air-climat-énergie et aide à décision pour les actions dans le Rhin supérieur

Patrimoine naturel, biodiversité, lutte contre la pollution

Le projet en chiffres

846 521.20 € cofinancés
Période du projet

du 01/01/2023 au 31/12/2025

Coût global du projet

1 859 090.06 €

Coût éligible du projet

1 410 868.67 €

Régions participantes

Bade-Wurtemberg
Rhénanie-Palatinat
Alsace
Suisse

Les contacts Interreg

En Europe et dans le Rhin supérieur, la pollution atmosphérique ne connait pas de frontières. Cette pollution impacte la santé des habitants de ces territoires, tout en contribuant au changement climatique. Améliorer la qualité de l’air, atténuer et s’adapter au changement climatique constituent ainsi un défi commun pour le Rhin Supérieur et à l’échelle planétaire.

Pour les décideurs politiques, il n’est pas simple de suivre de manière comparable des indicateurs liés à la pollution atmosphérique, au climat ou à l’énergie sur les territoires mitoyens ; et de mettre en place des actions adaptées en adoptant une approche à la fois transversale des thèmes Air-Climat-Energie et transfrontalière afin d’agir en complémentarité avec les décideurs voisins.

Le projet Atmo-Rhena PLUS propose d’accompagner le Rhin Supérieur dans sa transition concernant l’air, le climat et l’énergie en fournissant des indicateurs de suivi chiffrés et en sensibilisant les décideurs politiques à agir de concert en transfrontalier contre le changement climatique et réduire les émissions de gaz à effet de serre sur leurs territoires, transfrontaliers ou non.

Ce projet vise à fournir aux décideurs politiques une base de données harmonisée transfrontalières de l’état des lieux Air-Climat-Energie de leurs territoires ; ainsi qu’un support d’aide à la décision grâce à des propositions d’actions d’amélioration de la qualité de l’air et d’évaluation des scenarii en termes de coûts-bénéfices et d’impacts sur des domaines comme la santé, la biodiversité, ou les aspects sociaux.

Pour cela, les partenaires commenceront par créer une base de données harmonisée avec une procédure de collecte des données d’émissions et de concentrations de polluants, des gaz à effet de serre et des productions et consommations d’énergie des trois pays. Ces données alimenteront des cartes de statistiques du Rhin Supérieur et un dashboard sur l’état des lieux Air-Climat-Energie.

Ensuite, il s’agira de réaliser le support d’aide à la décision à partir de la base de données, composé de plusieurs éléments : un Plan Climat-Air-Energie pour le Rhin Supérieur incluant le diagramme de flux d’énergie, 10 actions à mettre en place pour améliorer la qualité de l’air, leurs évaluations et leurs impacts en termes d’Air-Climat-Energie mais aussi de santé, de biodiversité, ou d’aspects sociaux.

Enfin, il s’agira de communiquer sur le projet envers les décideurs politiques, pour faire connaitre l’état des lieux de l’atmosphère dans le Rhin Supérieur et en parallèle les outils d’aide à la décision. Cela se fera à travers des conférences, des posts sur les réseaux sociaux, des publications, des kits de communication personnalisés selon les territoires, ainsi que des présentations du projet aux instances de décision locales. En présentant les résultats du projet, les partenaires insisteront sur la complémentarité de ces deux volets pour lutter contre le changement climatique et réduire la pollution atmosphérique.

D’ici trois ans, après la fin du projet, le dashboard Air-Climat-Energie pour le Rhin Supérieur sera consultable en ligne par tous, ainsi que différentes cartes illustrant l’état des lieux sur les polluants, les gaz à effet de serre et les consommations et productions d’énergie. Le Plan Climat-Air-Energie sera disponible tout comme les 10 actions proposées pour réduire la pollution atmosphérique, incluant leurs évaluations et leurs impacts.

Partenaires du projet

ATMO Grand Est   Porteur de projet

162 077.55 €

Landesanstalt für Umwelt Baden-Württemberg (LUBW)

120 884.10 €

Agence du Climat de l'Eurométropole de Strasbourg

52 027.65 €

TRION Cimate e.V.

54 000.00 €

Grand E-Nov+

24 537.76 €

Ortenauer Energieagentur GmbH

4 820.40 €

Lufthygieneamt (LHA) beider Basel

179 288.56 €

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets