Biodiv’pâture : Conservation par le pâturage extensif des espèces et des habitats menacés dans la zone Ramsar du Rhin supérieur

En cours

Biodiv’pâture : Conservation par le pâturage extensif des espèces et des habitats menacés dans la zone Ramsar du Rhin supérieur

Patrimoine naturel, biodiversité, lutte contre la pollution

Le projet en chiffres

936 980.94 € cofinancés
Période du projet

du 01/07/2023 au 30/06/2026

Coût global du projet

1 561 634.90 €

Coût éligible du projet

1 561 634.90 €

Régions participantes

Alsace
Bade-Wurtemberg

Les contacts Interreg

La biodiversité connaît un fort déclin depuis 1960. La zone RAMSAR du Rhin supérieur n’échappe pas à ce déclin : la richesse de ses milieux est en régression nette depuis l’artificialisation du Rhin et l’intensification des espaces agricoles attenants. Parmi les biotopes particulièrement affectés, se comptent les milieux ouverts et semi-ouverts, riches d’une faune, d’une flore et d’une fonge remarquables. Ceux-ci étaient autrefois perpétuellement recréés par les crues du fleuves et/ou préservés par les herbivores sauvages ou le pâturage domestique. Aujourd’hui, ces milieux ne sont entretenus que par des moyens mécaniques très peu satisfaisants et peu respectueux de l’environnement.

Le pâturage avec des herbivores rustiques est avéré utile pour gérer ces milieux sensibles. Cependant, son impact réel sur la biodiversité reste peu documenté. Quelles espèces d’animaux choisir ? Quelle densité ? Pour quelles espèces végétales ? Quelle gestion du bétail ? Quels coûts et quelles prises en charge ? Quels débouchés économiques ? Quelle réglementation respecter ? Autant de questions auxquelles le projet « Biodiv’pâture » tentera de répondre.

Durant trois ans, les associations de protection de la nature alsaciennes et badoises qui portent le projet, auront pour objectif d’améliorer la connaissance des effets du pâturage extensif sur la biodiversité, pour développer des mesures concrètes de protection des espèces et espaces menacés le long du Rhin et apporter des solutions pratiques pour des modèles économiques fiables.

En collaboration avec des experts français et allemands, les équipes techniques dresseront un inventaire des sites gérés par écopâturage et par mécanisation, le long du Rhin et ailleurs en Europe. Ainsi, ces espaces pourront être étudiés de façon précise selon une grille d’analyse spécialement conçue.

Grâce à ces études, les équipes définiront ensemble des sites pilotes susceptibles d’être gérés par écopâturage. Enfin, des réponses pratiques en termes de méthodes standardisées, de suivi des cheptels, de modèles économiques, d’adaptation au changement climatique, de formation et de professionalisation des acteurs seront proposées.

En trois ans, le projet vise à la production d’un guide complet de mise en œuvres d’actions et de préconisations concrètes, pour qu’elles puissent être appliquées lors d’une prochaine phase sur les site pilotes identifiés.

Partenaires du projet

Ligue de Protection des Oiseaux (LPO Alsace)   Porteur de projet

139 962.04 €

Agence de l'Eau Rhin-Meuse (AERM)

115 187 €

Regierungspräsidium Freiburg

75 000 €

Regierungspräsidium Karlsruhe

75 000 €

Naturschutzbund Deutschland (NABU) Südbaden

65 707.92 €

Région Grand Est

40 289 €

Ville de Strasbourg

28 325.92 €

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets