CO2Inno : Laboratoire vivant pour une région d’innovation pilote neutre en CO2 – Développement de solutions énergétiques et de mobilité

En cours

CO2Inno : Laboratoire vivant pour une région d’innovation pilote neutre en CO2 – Développement de solutions énergétiques et de mobilité

Economie durable, énergies propres, efficacité énergétique

Le projet en chiffres

2 556 522.39 € cofinancés
Période du projet

du 01/10/2022 au 30/09/2025

Coût global du projet

4 260 870.66 €

Coût éligible du projet

4 260 870.66 €

Régions participantes

Bade-Wurtemberg
Alsace

Les contacts Interreg

La région du Rhin supérieur, en particulier la zone autour de l’ancienne centrale nucléaire de Fessenheim, doit devenir une région pilote pour une région économique innovante, sans émissions de gaz à effet de serre (GES), basée sur un concept durable d’énergie et de transport, tout en favorisant la création de valeur économique et d’emplois. Cela offre la possibilité de concevoir des concepts de transformation à l’échelle binationale, de démontrer leur faisabilité à long terme et de contribuer de manière tangible à la transformation énergétique régionale.

La transition énergétique dans la région du Rhin supérieur concerne aussi bien les décideurs politiques, les acteurs économiques que les citoyens de la région. Avec l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim, de nombreuses personnes sont directement ou indirectement concernées par les conséquences. C’est pourquoi le projet CO2InnO doit permettre de développer et de décrire des idées pilotes innovantes qui favorisent le changement vers une plus grande neutralité climatique.

Le projet a pour ambition de montrer comment une transition énergétique réussie peut être organisée de manière socialement acceptable sur la base de nouvelles approches technologiques dans l’espace européen.

L’objectif général et donc le résultat du projet CO2InnO est de créer un laboratoire réel qui accompagne et fait avancer le processus de transformation vers une région du Rhin supérieur climatiquement neutre par la démonstration d’approches concrètes de solutions énergétiques. Dans ce contexte, les centrales de cogénération à base d’hydrogène pour la production d’électricité et de chaleur sont au cœur du projet. La production d’énergie décentralisée qui en résulte est en outre couplée à des réseaux de stations de recharge pour promouvoir l’e-mobilité.

Dans un premier temps, la situation de départ sera saisie à l’exemple de deux communes modèles du côté français et du côté allemand.

Ensuite, une unité de cogénération à base d’hydrogène sera développée en tant que démonstrateur. Des études et des simulations permettront d’une part de vérifier dans quelle mesure l’ancienne centrale nucléaire de Fessenheim peut être utilisée pour la production régionale d’hydrogène vert (notamment pour l’alimentation des cogénérateurs) et d’autre part de déterminer si l’électricité produite par les cogénérateurs peut également être utilisée pour la mise en place de stations de recharge électrique locales afin de promouvoir l’e-mobilité.

Enfin, les résultats seront rassemblés et des recommandations d’action en découleront. Celles-ci seront publiées et discutées avec les citoyens et les acteurs responsables afin de faire avancer la mise en œuvre d’un approvisionnement énergétique climatiquement neutre et décentralisé.

Au final, des recommandations d’action sont accessibles à tous, ainsi qu’un programme de simulation qui permet à chaque utilisateur (communes, institutions publiques, sites industriels) d’évaluer les avantages du système dans sa situation locale. Le démonstrateur peut être testé dans une sorte de laboratoire réel. Le succès de l’approche peut être mesuré par le nombre de personnes intéressées et le degré de mise en œuvre.

Partenaires du projet

Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, Professur für Fernerkundung und Landschaftsinformationssysteme (FeLis)   Porteur de projet

348 703.94 €

Karlsruher Institut für Technologie (KIT), Deutsch-Französisches Institut für Umweltforschung (DFIU)

227 772.02 €

Université de Strasbourg, Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC)

217 808.84 €

Hochschule Kehl

203 208.13 €

Stadt Offenburg

195 207.77 €

Hochschule Karlsruhe, Institut für Kälte-, Klima- und Umwelttechnik, Gas Engine Laboratory – GenLab (Gasmotorentechnik)

124 003.34 €

Université de Haute-Alsace (UHA), Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS)

202 844.23 €

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets