Développement d’un système d’alerte pour le contrôle de la maladie de la prolifération du pommier

Terminé

Développement d’un système d’alerte pour le contrôle de la maladie de la prolifération du pommier

Patrimoine naturel, biodiversité, lutte contre la pollution

Le projet en chiffres

92 195.56 € cofinancés
Période du projet

du 01/01/2005 au 01/01/2007

Coût global du projet

120 286 €

Coût éligible du projet

55 935.89 €

Régions participantes

Rhénanie-Palatinat
Alsace
Suisse
Bade-Wurtemberg

Le but du projet était d’éviter la prolifération de la maladie du pommier dans l’ensemble de la plaine supérieure du Rhin, pour préserver la rentabilité de la production de pommes dans la région. Les arbres infectés produisent des fruits trop petits, et représentent par conséquent une perte économique totale pour le producteur.
La mise en place d’un système d’alerte transfrontalier devait permettre d’éviter la propagation de la maladie, par une lutte ciblée contre les insectes vecteurs.
Le projet devait permettre :
– d’établir un réseau transfrontalier de chercheurs et de conseillers, pour l’échange d’expériences pratiques et d’informations scientifiques.
– d’évaluer le risque dans les différentes régions afin de déterminer l’opportunité des mesures de lutte. Pour ce faire, le degré d’infection des vergers, la densité de population et le pouvoir infectieux des vecteurs devaient être établis. Les études menées dans des zones ont montré que l’ensemble de la région se trouvait infectée et ont déterminé les vecteurs de la prolifération.
– de développer des modèles de pronostic pour pouvoir déterminer le calendrier des traitements insecticides. Pour chaque région, des captures régulières des insectes vecteurs ont permis de déterminer exactement leurs périodes d’arrivée et de départ et ont donné lieu à un système de prévision et d’alerte.Le but du projet était d’éviter la prolifération de la maladie du pommier dans l’ensemble de la plaine supérieure du Rhin, pour préserver la rentabilité de la production de pommes dans la région. Les arbres infectés produisent des fruits trop petits, et représentent par conséquent une perte économique totale pour le producteur.
La mise en place d’un système d’alerte transfrontalier devait permettre d’éviter la propagation de la maladie, par une lutte ciblée contre les insectes vecteurs.
Le projet devait permettre :
– d’établir un réseau transfrontalier de chercheurs et de conseillers, pour l’échange d’expériences pratiques et d’informations scientifiques.
– d’évaluer le risque dans les différentes régions afin de déterminer l’opportunité des mesures de lutte. Pour ce faire, le degré d’infection des vergers, la densité de population et le pouvoir infectieux des vecteurs devaient être établis. Les études menées dans des zones ont montré que l’ensemble de la région se trouvait infectée et ont déterminé les vecteurs de la prolifération.
– de développer des modèles de pronostic pour pouvoir déterminer le calendrier des traitements insecticides. Pour chaque région, des captures régulières des insectes vecteurs ont permis de déterminer exactement leurs périodes d’arrivée et de départ et ont donné lieu à un système de prévision et d’alerte.Le but du projet était d’éviter la prolifération de la maladie du pommier dans l’ensemble de la plaine supérieure du Rhin, pour préserver la rentabilité de la production de pommes dans la région. Les arbres infectés produisent des fruits trop petits, et représentent par conséquent une perte économique totale pour le producteur.
La mise en place d’un système d’alerte transfrontalier devait permettre d’éviter la propagation de la maladie, par une lutte ciblée contre les insectes vecteurs.
Le projet devait permettre :
– d’établir un réseau transfrontalier de chercheurs et de conseillers, pour l’échange d’expériences pratiques et d’informations scientifiques.
– d’évaluer le risque dans les différentes régions afin de déterminer l’opportunité des mesures de lutte. Pour ce faire, le degré d’infection des vergers, la densité de population et le pouvoir infectieux des vecteurs devaient être établis. Les études menées dans des zones ont montré que l’ensemble de la région se trouvait infectée et ont déterminé les vecteurs de la prolifération.
– de développer des modèles de pronostic pour pouvoir déterminer le calendrier des traitements insecticides. Pour chaque région, des captures régulières des insectes vecteurs ont permis de déterminer exactement leurs périodes d’arrivée et de départ et ont donné lieu à un système de prévision et d’alerte.Le but du projet était d’éviter la prolifération de la maladie du pommier dans l’ensemble de la plaine supérieure du Rhin, pour préserver la rentabilité de la production de pommes dans la région. Les arbres infectés produisent des fruits trop petits, et représentent par conséquent une perte économique totale pour le producteur.
La mise en place d’un système d’alerte transfrontalier devait permettre d’éviter la propagation de la maladie, par une lutte ciblée contre les insectes vecteurs.
Le projet devait permettre :
– d’établir un réseau transfrontalier de chercheurs et de conseillers, pour l’échange d’expériences pratiques et d’informations scientifiques.
– d’évaluer le risque dans les différentes régions afin de déterminer l’opportunité des mesures de lutte. Pour ce faire, le degré d’infection des vergers, la densité de population et le pouvoir infectieux des vecteurs devaient être établis. Les études menées dans des zones ont montré que l’ensemble de la région se trouvait infectée et ont déterminé les vecteurs de la prolifération.
– de développer des modèles de pronostic pour pouvoir déterminer le calendrier des traitements insecticides. Pour chaque région, des captures régulières des insectes vecteurs ont permis de déterminer exactement leurs périodes d’arrivée et de départ et ont donné lieu à un système de prévision et d’alerte.

Partenaires du projet

RLP AgroScience GmbH   Porteur de projet
Dienstleistungszentrum Ländlicher Raum (DLR) Rheinpfalz
Landkreis Breisgau - Hochschwarzwald
Landkreis Karlsruhe
Verexal
Confédération Helvétique
Naturhistorisches Museum Basel

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets