Indicateurs transfrontaliers pour la protection de la nappe rhénane dans la vallée du Rhin Supérieur

en cours

Indicateurs transfrontaliers pour la protection de la nappe rhénane dans la vallée du Rhin Supérieur

Patrimoine naturel, biodiversité, lutte contre la pollution

Le projet en chiffres

221 781.75 € cofinancés
Période du projet

du 01/01/2002 au 01/01/2007

Coût global du projet

320 000 €

Coût éligible du projet

320 000 €

Régions participantes

Bade-Wurtemberg
Rhénanie-Palatinat
Alsace

Ce projet avait pour objectif, à l’échelle de la nappe rhénane entre Bâle et Mannheim :
– de valoriser les informations acquises lors des campagnes de mesures réalisées régulièrement de part et d’autre du Rhin sur l’état qualitatif et quantitatif de la nappe,
– de construire et de publier les indicateurs globaux permettant d’évaluer l’avancement ou le retard dans l’application d’actions de protection de la ressource, ainsi que l’impact de ces actions sur la nappe.
Les travaux réalisés ont donné lieu à la définition d’un premier ensemble d’indicateurs. Au total, 28 indicateurs transfrontaliers ont été définis, ce qui répond à l’objectif initial qui était de définir une trentaine d’indicateurs.
Le projet concernait les quatre problématiques suivantes : nitrates, produits phytosanitaires, chlorures, solvants chlorés. Les indicateurs « nitrates », « pesticides » et «chlorures » ont été traités de manière transfrontalière. Pour les solvants chlorés, des indicateurs transfrontaliers n’ont pu être définis en raison de la grande disparité des situations et des données disponibles dans les secteurs concernés. Seule une étude de faisabilité pour le secteur alsacien a été menée.
Initialement, il était prévu de définir des indicateurs également pour la Suisse, mais faute d’interlocuteurs techniques, le secteur suisse a été retiré de la zone d’étude.
L’utilisation des indicateurs était conditionnée par les données disponibles. La recherche de données utilisables et de méthodes de calcul comparables pour les trois secteurs d’étude a permis de chiffrer 23 des 28 indicateurs définis.Ce projet avait pour objectif, à l’échelle de la nappe rhénane entre Bâle et Mannheim :
– de valoriser les informations acquises lors des campagnes de mesures réalisées régulièrement de part et d’autre du Rhin sur l’état qualitatif et quantitatif de la nappe,
– de construire et de publier les indicateurs globaux permettant d’évaluer l’avancement ou le retard dans l’application d’actions de protection de la ressource, ainsi que l’impact de ces actions sur la nappe.
Les travaux réalisés ont donné lieu à la définition d’un premier ensemble d’indicateurs. Au total, 28 indicateurs transfrontaliers ont été définis, ce qui répond à l’objectif initial qui était de définir une trentaine d’indicateurs.
Le projet concernait les quatre problématiques suivantes : nitrates, produits phytosanitaires, chlorures, solvants chlorés. Les indicateurs « nitrates », « pesticides » et «chlorures » ont été traités de manière transfrontalière. Pour les solvants chlorés, des indicateurs transfrontaliers n’ont pu être définis en raison de la grande disparité des situations et des données disponibles dans les secteurs concernés. Seule une étude de faisabilité pour le secteur alsacien a été menée.
Initialement, il était prévu de définir des indicateurs également pour la Suisse, mais faute d’interlocuteurs techniques, le secteur suisse a été retiré de la zone d’étude.
L’utilisation des indicateurs était conditionnée par les données disponibles. La recherche de données utilisables et de méthodes de calcul comparables pour les trois secteurs d’étude a permis de chiffrer 23 des 28 indicateurs définis.

Partenaires du projet

Association pour la Protection de la Nappe Phréatique de la Plaine d’Alsace (APRONA)   Porteur de projet
Ministerium für Umwelt, Klima und Energiewirtschaft
Land Rheinland-Pfalz
Région Alsace
AERM - Agence de l’eau Rhin-Meuse
Etat Français
BRGM Alsace - Bureau de Recherches Géologiques et Minières

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets