OUVERT-TÜR

en cours

OUVERT-TÜR

Emploi

Le projet en chiffres

Période du projet

du 01/01/1997 au 01/01/1998

Coût global du projet

446 270 €

Coût éligible du projet

Régions participantes

Rhénanie-Palatinat
Alsace

De part et d’autre du Rhin, l’objectif était d’amener les participants à un parcours aboutissant à l’emploi, ceci au travers de réalisations concrètes de travaux. Le projet ciblait le retour à l’emploi d’un public cumulant les difficultés par l’acquisition de qualifications et un accompagnement social et pédagogique. L’emploi se situait dans le cadre d’un chantier à Bischwiller où il s’agissait de réhabiliter une ancienne caserne, et dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement d’espaces extérieurs dans la circonscription de Rastatt.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Il a permis de recadrer un public de jeunes français et allemands (27 personnes) en situation de précarité vers des opportunités d’embauche par des entreprises locales de l’espace PAMINA sur la base de travaux de réhabilitation de sites de part et d’autre de la frontière. Bien que certains stagiaires n’aient pu suivre la formation jusqu’à son terme, le taux de réussite des stagiaires a été d’environ 50%. Il a également permis pour les formateurs de connaître une première expérience de chantiers-école transfrontaliers.De part et d’autre du Rhin, l’objectif était d’amener les participants à un parcours aboutissant à l’emploi, ceci au travers de réalisations concrètes de travaux. Le projet ciblait le retour à l’emploi d’un public cumulant les difficultés par l’acquisition de qualifications et un accompagnement social et pédagogique. L’emploi se situait dans le cadre d’un chantier à Bischwiller où il s’agissait de réhabiliter une ancienne caserne, et dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement d’espaces extérieurs dans la circonscription de Rastatt.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Il a permis de recadrer un public de jeunes français et allemands (27 personnes) en situation de précarité vers des opportunités d’embauche par des entreprises locales de l’espace PAMINA sur la base de travaux de réhabilitation de sites de part et d’autre de la frontière. Bien que certains stagiaires n’aient pu suivre la formation jusqu’à son terme, le taux de réussite des stagiaires a été d’environ 50%. Il a également permis pour les formateurs de connaître une première expérience de chantiers-école transfrontaliers.De part et d’autre du Rhin, l’objectif était d’amener les participants à un parcours aboutissant à l’emploi, ceci au travers de réalisations concrètes de travaux. Le projet ciblait le retour à l’emploi d’un public cumulant les difficultés par l’acquisition de qualifications et un accompagnement social et pédagogique. L’emploi se situait dans le cadre d’un chantier à Bischwiller où il s’agissait de réhabiliter une ancienne caserne, et dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement d’espaces extérieurs dans la circonscription de Rastatt.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Il a permis de recadrer un public de jeunes français et allemands (27 personnes) en situation de précarité vers des opportunités d’embauche par des entreprises locales de l’espace PAMINA sur la base de travaux de réhabilitation de sites de part et d’autre de la frontière. Bien que certains stagiaires n’aient pu suivre la formation jusqu’à son terme, le taux de réussite des stagiaires a été d’environ 50%. Il a également permis pour les formateurs de connaître une première expérience de chantiers-école transfrontaliers.De part et d’autre du Rhin, l’objectif était d’amener les participants à un parcours aboutissant à l’emploi, ceci au travers de réalisations concrètes de travaux. Le projet ciblait le retour à l’emploi d’un public cumulant les difficultés par l’acquisition de qualifications et un accompagnement social et pédagogique. L’emploi se situait dans le cadre d’un chantier à Bischwiller où il s’agissait de réhabiliter une ancienne caserne, et dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement d’espaces extérieurs dans la circonscription de Rastatt.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Il a permis de recadrer un public de jeunes français et allemands (27 personnes) en situation de précarité vers des opportunités d’embauche par des entreprises locales de l’espace PAMINA sur la base de travaux de réhabilitation de sites de part et d’autre de la frontière. Bien que certains stagiaires n’aient pu suivre la formation jusqu’à son terme, le taux de réussite des stagiaires a été d’environ 50%. Il a également permis pour les formateurs de connaître une première expérience de chantiers-école transfrontaliers.De part et d’autre du Rhin, l’objectif était d’amener les participants à un parcours aboutissant à l’emploi, ceci au travers de réalisations concrètes de travaux. Le projet ciblait le retour à l’emploi d’un public cumulant les difficultés par l’acquisition de qualifications et un accompagnement social et pédagogique. L’emploi se situait dans le cadre d’un chantier à Bischwiller où il s’agissait de réhabiliter une ancienne caserne, et dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement d’espaces extérieurs dans la circonscription de Rastatt.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Il a permis de recadrer un public de jeunes français et allemands (27 personnes) en situation de précarité vers des opportunités d’embauche par des entreprises locales de l’espace PAMINA sur la base de travaux de réhabilitation de sites de part et d’autre de la frontière. Bien que certains stagiaires n’aient pu suivre la formation jusqu’à son terme, le taux de réussite des stagiaires a été d’environ 50%. Il a également permis pour les formateurs de connaître une première expérience de chantiers-école transfrontaliers.De part et d’autre du Rhin, l’objectif était d’amener les participants à un parcours aboutissant à l’emploi, ceci au travers de réalisations concrètes de travaux. Le projet ciblait le retour à l’emploi d’un public cumulant les difficultés par l’acquisition de qualifications et un accompagnement social et pédagogique. L’emploi se situait dans le cadre d’un chantier à Bischwiller où il s’agissait de réhabiliter une ancienne caserne, et dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement d’espaces extérieurs dans la circonscription de Rastatt.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Il a permis de recadrer un public de jeunes français et allemands (27 personnes) en situation de précarité vers des opportunités d’embauche par des entreprises locales de l’espace PAMINA sur la base de travaux de réhabilitation de sites de part et d’autre de la frontière. Bien que certains stagiaires n’aient pu suivre la formation jusqu’à son terme, le taux de réussite des stagiaires a été d’environ 50%. Il a également permis pour les formateurs de connaître une première expérience de chantiers-école transfrontaliers.De part et d’autre du Rhin, l’objectif était d’amener les participants à un parcours aboutissant à l’emploi, ceci au travers de réalisations concrètes de travaux. Le projet ciblait le retour à l’emploi d’un public cumulant les difficultés par l’acquisition de qualifications et un accompagnement social et pédagogique. L’emploi se situait dans le cadre d’un chantier à Bischwiller où il s’agissait de réhabiliter une ancienne caserne, et dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement d’espaces extérieurs dans la circonscription de Rastatt.
Le projet a été mis en œuvre et réalisé conformément aux objectifs. Il a permis de recadrer un public de jeunes français et allemands (27 personnes) en situation de précarité vers des opportunités d’embauche par des entreprises locales de l’espace PAMINA sur la base de travaux de réhabilitation de sites de part et d’autre de la frontière. Bien que certains stagiaires n’aient pu suivre la formation jusqu’à son terme, le taux de réussite des stagiaires a été d’environ 50%. Il a également permis pour les formateurs de connaître une première expérience de chantiers-école transfrontaliers.

Partenaires du projet

Fédération des Centres Sociaux et Socio- culturels du Bas-Rhin   Porteur de projet

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets