Reconnaissance transfrontalière de l’aquifère profond dans la bande rhénane entre Fessenheim-Breisach

Terminé

Reconnaissance transfrontalière de l’aquifère profond dans la bande rhénane entre Fessenheim-Breisach

Patrimoine naturel, biodiversité, lutte contre la pollution

Le projet en chiffres

1 789 674.75 € cofinancés
Période du projet

fini le 01/01/2001

Coût global du projet

890 000 €

Coût éligible du projet

899 674.75 €

Régions participantes

Bade-Wurtemberg
Alsace

Le projet visait à reconnaître plus précisément la morphologie de la nappe et la nature des alluvions profondes. Les travaux prévus étaient les suivants :
– Collecte et saisie de données indépendamment du maillage et modélisation régionale en régime transitoire du secteur d’étude transfrontalier
– Modélisation de l’écoulement densitaire des eaux salées
La cartographie transfrontalière géologique et hydrogéologique et les profils géologiques ont été mis à jour. Un modèle hydrodynamique régional 3D multicouche a été mis au point pour modéliser le transport de la salure en prenant en compte l’effet densitaire, et a été calé en fonction des données acquises. Des premières simulations préliminaires de l’écoulement de la salure ont pu être réalisées. Il faut cependant remarquer qu’il a été difficile de réaliser les deux forages profonds de Hartheim (D) et Nambsheim (F) dans les contraintes de durée du projet car les conditions géologiques ont été plus difficiles que prévu.
Il s’est établi au cours du déroulement du projet un partenariat amical et efficace entre les différents acteurs.Le projet visait à reconnaître plus précisément la morphologie de la nappe et la nature des alluvions profondes. Les travaux prévus étaient les suivants :
– Collecte et saisie de données indépendamment du maillage et modélisation régionale en régime transitoire du secteur d’étude transfrontalier
– Modélisation de l’écoulement densitaire des eaux salées
La cartographie transfrontalière géologique et hydrogéologique et les profils géologiques ont été mis à jour. Un modèle hydrodynamique régional 3D multicouche a été mis au point pour modéliser le transport de la salure en prenant en compte l’effet densitaire, et a été calé en fonction des données acquises. Des premières simulations préliminaires de l’écoulement de la salure ont pu être réalisées. Il faut cependant remarquer qu’il a été difficile de réaliser les deux forages profonds de Hartheim (D) et Nambsheim (F) dans les contraintes de durée du projet car les conditions géologiques ont été plus difficiles que prévu.
Il s’est établi au cours du déroulement du projet un partenariat amical et efficace entre les différents acteurs.Le projet visait à reconnaître plus précisément la morphologie de la nappe et la nature des alluvions profondes. Les travaux prévus étaient les suivants :
– Collecte et saisie de données indépendamment du maillage et modélisation régionale en régime transitoire du secteur d’étude transfrontalier
– Modélisation de l’écoulement densitaire des eaux salées
La cartographie transfrontalière géologique et hydrogéologique et les profils géologiques ont été mis à jour. Un modèle hydrodynamique régional 3D multicouche a été mis au point pour modéliser le transport de la salure en prenant en compte l’effet densitaire, et a été calé en fonction des données acquises. Des premières simulations préliminaires de l’écoulement de la salure ont pu être réalisées. Il faut cependant remarquer qu’il a été difficile de réaliser les deux forages profonds de Hartheim (D) et Nambsheim (F) dans les contraintes de durée du projet car les conditions géologiques ont été plus difficiles que prévu.
Il s’est établi au cours du déroulement du projet un partenariat amical et efficace entre les différents acteurs.Le projet visait à reconnaître plus précisément la morphologie de la nappe et la nature des alluvions profondes. Les travaux prévus étaient les suivants :
– Collecte et saisie de données indépendamment du maillage et modélisation régionale en régime transitoire du secteur d’étude transfrontalier
– Modélisation de l’écoulement densitaire des eaux salées
La cartographie transfrontalière géologique et hydrogéologique et les profils géologiques ont été mis à jour. Un modèle hydrodynamique régional 3D multicouche a été mis au point pour modéliser le transport de la salure en prenant en compte l’effet densitaire, et a été calé en fonction des données acquises. Des premières simulations préliminaires de l’écoulement de la salure ont pu être réalisées. Il faut cependant remarquer qu’il a été difficile de réaliser les deux forages profonds de Hartheim (D) et Nambsheim (F) dans les contraintes de durée du projet car les conditions géologiques ont été plus difficiles que prévu.
Il s’est établi au cours du déroulement du projet un partenariat amical et efficace entre les différents acteurs.Le projet visait à reconnaître plus précisément la morphologie de la nappe et la nature des alluvions profondes. Les travaux prévus étaient les suivants :
– Collecte et saisie de données indépendamment du maillage et modélisation régionale en régime transitoire du secteur d’étude transfrontalier
– Modélisation de l’écoulement densitaire des eaux salées
La cartographie transfrontalière géologique et hydrogéologique et les profils géologiques ont été mis à jour. Un modèle hydrodynamique régional 3D multicouche a été mis au point pour modéliser le transport de la salure en prenant en compte l’effet densitaire, et a été calé en fonction des données acquises. Des premières simulations préliminaires de l’écoulement de la salure ont pu être réalisées. Il faut cependant remarquer qu’il a été difficile de réaliser les deux forages profonds de Hartheim (D) et Nambsheim (F) dans les contraintes de durée du projet car les conditions géologiques ont été plus difficiles que prévu.
Il s’est établi au cours du déroulement du projet un partenariat amical et efficace entre les différents acteurs.Le projet visait à reconnaître plus précisément la morphologie de la nappe et la nature des alluvions profondes. Les travaux prévus étaient les suivants :
– Collecte et saisie de données indépendamment du maillage et modélisation régionale en régime transitoire du secteur d’étude transfrontalier
– Modélisation de l’écoulement densitaire des eaux salées
La cartographie transfrontalière géologique et hydrogéologique et les profils géologiques ont été mis à jour. Un modèle hydrodynamique régional 3D multicouche a été mis au point pour modéliser le transport de la salure en prenant en compte l’effet densitaire, et a été calé en fonction des données acquises. Des premières simulations préliminaires de l’écoulement de la salure ont pu être réalisées. Il faut cependant remarquer qu’il a été difficile de réaliser les deux forages profonds de Hartheim (D) et Nambsheim (F) dans les contraintes de durée du projet car les conditions géologiques ont été plus difficiles que prévu.
Il s’est établi au cours du déroulement du projet un partenariat amical et efficace entre les différents acteurs.Le projet visait à reconnaître plus précisément la morphologie de la nappe et la nature des alluvions profondes. Les travaux prévus étaient les suivants :
– Collecte et saisie de données indépendamment du maillage et modélisation régionale en régime transitoire du secteur d’étude transfrontalier
– Modélisation de l’écoulement densitaire des eaux salées
La cartographie transfrontalière géologique et hydrogéologique et les profils géologiques ont été mis à jour. Un modèle hydrodynamique régional 3D multicouche a été mis au point pour modéliser le transport de la salure en prenant en compte l’effet densitaire, et a été calé en fonction des données acquises. Des premières simulations préliminaires de l’écoulement de la salure ont pu être réalisées. Il faut cependant remarquer qu’il a été difficile de réaliser les deux forages profonds de Hartheim (D) et Nambsheim (F) dans les contraintes de durée du projet car les conditions géologiques ont été plus difficiles que prévu.
Il s’est établi au cours du déroulement du projet un partenariat amical et efficace entre les différents acteurs.

Partenaires du projet

Gewässerdirektion südlicher Oberrhein/Hochrhein Bereich Waldshut   Porteur de projet
UVM
Landesanstalt für Umwelt, Messungen und Naturschutz Baden-Württemberg (LUBW)
LGRB - Landesamt für Geologie, Rohstoffe und Bergbau Baden-Württemberg
Niedersächsisches Landesamt für Bodenforschung-Geowissenschaftliche Gemeinschaftsausgaben (GGA)
BRGM Alsace - Bureau de Recherches Géologiques et Minières
Région Alsace

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets