KliWiReSSE : Variétés de vigne avec résilience climatique pour la protection du rendement

En cours

KliWiReSSE : Variétés de vigne avec résilience climatique pour la protection du rendement

Prévention et gestion des risques

Le projet en chiffres

1 595 551.19 € cofinancés
Période du projet

du 01/10/2022 au 30/09/2025

Coût global du projet

2 896 001.99 €

Coût éligible du projet

2 659 251.99 €

Régions participantes

Alsace
Suisse
Bade-Wurtemberg
Rhénanie-Palatinat

Les contacts Interreg

La problématique

La chaleur estivale et les questions d’approvisionnement en eau qui peuvent en découler, posent de plus en plus de problèmes aux vignerons. De plus en plus, les nouveaux systèmes ne peuvent fonctionner qu’avec une irrigation artificielle. Les vignes adultes souffrent également car elles ne peuvent plus atténuer la chaleur en évaporant l’eau à travers les feuilles lorsqu’elles sont sèches. Et si une nouvelle génération de cépages plus résistants au climat (KliWi) était une solution pour soutenir les entreprises viticoles ?

Dans le cadre du projet, un consortium trinational de chercheur fera appel aux caractéristiques génétiques de l’ancêtre de nos vignes, la vigne sauvage européenne, aujourd’hui presque éteinte, pour trouver des gènes capables de faire face au climatique. Ces gènes seront alors croisés dans des vignes cultivées.

La méthode

Tout d’abord, on utilisera un système de microscopie automatisé pour identifier les vignes sauvages résistantes au stress thermique et hydrique et découvrir quels gènes et quels composants indiquent une telle résistance.

De cette façon, après croisement avec des cultivars, des candidats à la reproduction appropriés pourront être trouvés rapidement. Ici, seuls des croisements naturels seront pratiqués, aucun génie génétique n’entrera en oeuvre.

Ainsi, à la fin du projet, on disposera d’un ensemble d’au moins cinq facteurs génétiques pour produire des vignes KliWi résistantes à la chaleur, aux UV et à la sécheresse. De plus, on pourra proposer aux entreprises viticoles de la région (mais aussi aux pépinières viticoles) un catalogue dans lequel la résistance à la chaleur et à la sécheresse de toutes les variétés de porte-greffe et de rendement courantes dans la région sera présentée.

Le résultat attendu

Grâce aux outils développés dans le cadre de KliWiReSSe, les exploitations viticoles seront mieux à même de sélectionner des variétés appropriées en contexte de stress climatique lorsqu’un nouveau vignoble est planté. Le projet contribuera ainsi à adapter la viticulture de la région aux défis du changement climatique.

Partenaires du projet

Karlsruher Institut für Technologie (KIT) - Botanisches Institut, Molekulare Zellbiologie   Porteur de projet

319 008.78 €

Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) - IBMP

180 690.67 €

Julius Kühn-Institut

255 201.75 €

ScreenSYS GmbH

308 799.60 €

Forschungsinstitut für biologischen Landbau (FiBL)

81 650.00 €

Confédération Suisse

77 550.00 €

Canton de Bâle-Ville

9 000.00 €

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets