Microzonage sismique de la région du Rhin Supérieur Sud

Terminé

Microzonage sismique de la région du Rhin Supérieur Sud

Recherche, innovation, transfert de technologie

Le projet en chiffres

318 750.94 € cofinancés
Période du projet

du 01/01/2006 au 01/01/2007

Coût global du projet

1 397 802 €

Coût éligible du projet

1 387 425.25 €

Régions participantes

Suisse
Bade-Wurtemberg
Alsace

Il s’agissait, dans le cadre de ce projet, d’identifier et de cartographier, dans la région des Trois Frontières, les zones présentant une réponse sismique homogène ainsi que de quantifier les mouvements sismiques et les effets de sols correspondants.
Ce projet devait permettre de modéliser les « effets de site », c’est-à-dire les mouvements d’amplification locaux des séismes, dépendant des caractéristiques physiques des différents types de sols et permettre aux autorités publiques et aux urbanistes de disposer des connaissances nécessaires à l’estimation du risque sismique.
La carte de microzonage a été obtenue sur un ensemble de paramètres différents.
Suite aux travaux des partenaires, des données géophysiques et géologiques presque généralisées pour la région ont pu être établies. Ces informations ont été obtenues par des campagnes de mesure effectuées par les partenaires.
Sur huit sites choisis, des méthodes géophysiques ont été comparées méthodologiquement afin de garantir leur validité.
L’exploitation et l’interprétation des données n’était pas encore terminées à la fin du projet, toutefois ces données ont généré un potentiel de recherche durable, motivant la poursuite d’une recherche commune.
Durant le projet, dans une démarche d’opérateur en R&D, de nouveaux outils de « référence » (instruments, méthodes) ont été développés. Les progrès dans les techniques de mesure, leur mise en œuvre et le calcul des paramètres ont permis de développer des méthodes et des critères de décision nouveaux.
Dans l’ensemble, les résultats obtenus ont surpassé l’objectif initial du projet.Il s’agissait, dans le cadre de ce projet, d’identifier et de cartographier, dans la région des Trois Frontières, les zones présentant une réponse sismique homogène ainsi que de quantifier les mouvements sismiques et les effets de sols correspondants.
Ce projet devait permettre de modéliser les « effets de site », c’est-à-dire les mouvements d’amplification locaux des séismes, dépendant des caractéristiques physiques des différents types de sols et permettre aux autorités publiques et aux urbanistes de disposer des connaissances nécessaires à l’estimation du risque sismique.
La carte de microzonage a été obtenue sur un ensemble de paramètres différents.
Suite aux travaux des partenaires, des données géophysiques et géologiques presque généralisées pour la région ont pu être établies. Ces informations ont été obtenues par des campagnes de mesure effectuées par les partenaires.
Sur huit sites choisis, des méthodes géophysiques ont été comparées méthodologiquement afin de garantir leur validité.
L’exploitation et l’interprétation des données n’était pas encore terminées à la fin du projet, toutefois ces données ont généré un potentiel de recherche durable, motivant la poursuite d’une recherche commune.
Durant le projet, dans une démarche d’opérateur en R&D, de nouveaux outils de « référence » (instruments, méthodes) ont été développés. Les progrès dans les techniques de mesure, leur mise en œuvre et le calcul des paramètres ont permis de développer des méthodes et des critères de décision nouveaux.
Dans l’ensemble, les résultats obtenus ont surpassé l’objectif initial du projet.

Partenaires du projet

Université de Strasbourg - Institut de physique du globe de Strasbourg   Porteur de projet
Institut für geowissenschaftliche Gemeinschaftsaufgaben Hannover
LGRB - Landesamt für Geologie, Rohstoffe und Bergbau Baden-Württemberg
Laboratoire "Image et Ville" de Strasbourg
BRGM Alsace - Bureau de Recherches Géologiques et Minières
Département du Haut-Rhin
Communauté de communes de Mulhouse

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets