Vis-à-vis Huningue – Weil am Rhein : Un nouvel espace vert transfrontalier

en cours

Vis-à-vis Huningue – Weil am Rhein : Un nouvel espace vert transfrontalier

Patrimoine naturel, biodiversité, lutte contre la pollution

Le projet en chiffres

2 000 000 € cofinancés
Période du projet

du 01/01/2018 au 31/12/2020

Coût global du projet

4 000 000 €

Coût éligible du projet

4 000 000 €

Régions participantes

Bade-Wurtemberg
Alsace

Le projet vise trois objectifs : 1) réalisation d’un parc transfrontalier sur les berges du Rhin, 2) sensibiliser les citoyens, les élèves et les professionnels aux enjeux de la consommation des sols, 3) promouvoir l’identité transfrontalière. Le premier objectif est au cœur du projet et prévoit notamment des travaux d’aménagement sur environ 20 000 m² permettant de créer un espace vert transfrontalier. Cet espace s’étendra sur environ 220m de chaque côté du pied de la passerelle. A Weil am Rhein, une dépollution du site sera faite avant le projet INTERREG V. A Huningue, des analyses sur la pollution des sols seront réalisées et les sols seront dépollués si nécessaires avant le début du projet.
Le deuxième objectif vise à sensibiliser les citoyens, les enfants et les professionnels aux enjeux liés à l’étalement urbain, et d’expliquer comment la réaffection de sites et la densification de l’habitat contribuent à préserver des espaces naturels et quels sont les bienfaits particuliers d’un projet transfrontalier.
Le troisième objectif est de renforcer l’identité transfrontalière par la création d’un lieu de vie commun et partagé (un parc), relié par une liaison piétonne attractive (passerelle des trois pays), par le biais d’une communication concertée qui met en avant les fonds européens obtenus pour ce projet et par l’organisation d’une fête commune au moment de la clôture du projet qui incitera la population à s’approprier le nouveau site, à se rencontrer et à découvrir la rive voisine.Le projet vise trois objectifs : 1) réalisation d’un parc transfrontalier sur les berges du Rhin, 2) sensibiliser les citoyens, les élèves et les professionnels aux enjeux de la consommation des sols, 3) promouvoir l’identité transfrontalière. Le premier objectif est au cœur du projet et prévoit notamment des travaux d’aménagement sur environ 20 000 m² permettant de créer un espace vert transfrontalier. Cet espace s’étendra sur environ 220m de chaque côté du pied de la passerelle. A Weil am Rhein, une dépollution du site sera faite avant le projet INTERREG V. A Huningue, des analyses sur la pollution des sols seront réalisées et les sols seront dépollués si nécessaires avant le début du projet.
Le deuxième objectif vise à sensibiliser les citoyens, les enfants et les professionnels aux enjeux liés à l’étalement urbain, et d’expliquer comment la réaffection de sites et la densification de l’habitat contribuent à préserver des espaces naturels et quels sont les bienfaits particuliers d’un projet transfrontalier.
Le troisième objectif est de renforcer l’identité transfrontalière par la création d’un lieu de vie commun et partagé (un parc), relié par une liaison piétonne attractive (passerelle des trois pays), par le biais d’une communication concertée qui met en avant les fonds européens obtenus pour ce projet et par l’organisation d’une fête commune au moment de la clôture du projet qui incitera la population à s’approprier le nouveau site, à se rencontrer et à découvrir la rive voisine.Le projet vise trois objectifs : 1) réalisation d’un parc transfrontalier sur les berges du Rhin, 2) sensibiliser les citoyens, les élèves et les professionnels aux enjeux de la consommation des sols, 3) promouvoir l’identité transfrontalière. Le premier objectif est au cœur du projet et prévoit notamment des travaux d’aménagement sur environ 20 000 m² permettant de créer un espace vert transfrontalier. Cet espace s’étendra sur environ 220m de chaque côté du pied de la passerelle. A Weil am Rhein, une dépollution du site sera faite avant le projet INTERREG V. A Huningue, des analyses sur la pollution des sols seront réalisées et les sols seront dépollués si nécessaires avant le début du projet.
Le deuxième objectif vise à sensibiliser les citoyens, les enfants et les professionnels aux enjeux liés à l’étalement urbain, et d’expliquer comment la réaffection de sites et la densification de l’habitat contribuent à préserver des espaces naturels et quels sont les bienfaits particuliers d’un projet transfrontalier.
Le troisième objectif est de renforcer l’identité transfrontalière par la création d’un lieu de vie commun et partagé (un parc), relié par une liaison piétonne attractive (passerelle des trois pays), par le biais d’une communication concertée qui met en avant les fonds européens obtenus pour ce projet et par l’organisation d’une fête commune au moment de la clôture du projet qui incitera la population à s’approprier le nouveau site, à se rencontrer et à découvrir la rive voisine.

Partenaires du projet

Eurodistrict trinational de Bâle FR   Porteur de projet
Stadt Weil am Rhein

1 000 000 €

Ville de Huningue

1 000 000 €

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets