en cours

Innov. AR : Agroécologie dans le Rhin supérieur

Recherche, innovation, transfert de technologie

Le projet en chiffres

942 165.12 € cofinancés
Période du projet

du 01/02/2017 au 30/09/2020

Coût global du projet

1 884 330.24 €

Coût éligible du projet

1 884 330.24 €

Régions participantes

Bade-Wurtemberg
Rhénanie-Palatinat
Alsace
Suisse

Innov. AR : Agroécologie dans le Rhin supérieur – identification, co-conception et mise en oeuvre de techniques de production innovantes et durables

Le projet a pour ambition de mettre à la disposition du monde agricole, les méthodes agroécologiques adaptées au contexte de l’espace du Rhin supérieur.
Pour cela, le premier objectif du projet consiste à mettre en réseau les entreprises agricoles et les organismes de recherche appliquée afin de co-concevoir et de co-développer les meilleures solutions agroécologiques dans la conduite des cultures. La collaboration active entre les acteurs passera par la mise en place d’un groupe mixte transfrontalier (organismes de recherche /entreprises) qui orientera les travaux de recherche appliquée du projet.
Le projet a pour second objectif de proposer aux agriculteurs les méthodes agroécologiques les plus pertinentes. Pour cela, les recherches devront porter sur la fertilisation et la protection des cultures majeures dans la plaine rhénane car les marges de progrès sur ces thèmes sont importantes pour produire autrement et mieux, avec moins d’intrants chimiques.
Afin de satisfaire aux objectifs du projet, les points d’étapes des travaux sont :
– de réduire la volatilisation en ammoniac des engrais agricoles, susceptible de se combiner avec les émissions dues au trafic routier (création de microparticules nuisibles à la santé). Pour cela, on cherchera à développer la méthode de fertilisation azotée par injection dans le sol.
– d’accélérer l’adoption de solutions alternatives (produits d’origine naturelle) pour protéger les cultures majeures de l’espace rhénan. Elles viendront en substitution partielle ou totale à l’utilisation intensive de produits phytopharmaceutiques de synthèse. Il s’agira de tester et valider de nouvelles solutions biologiques de protection des cultures permettant de produire tout en préservant l’environnement. On ciblera principalement les maladies des céréales et la lutte contre les ravageurs du sol du maïs et de la pomme de terre, particulièrement concernés par la lutte chimique.

Partenaires du projet

Arvalis – Institut du végétal   Porteur de projet

243 335.27 €

Rauch Landmaschinenfabrik GmbH

70 965.30 €

Landratsamt Breisgau-Hochschwarzwald

131 606.55 €

Landwirtschaftliches Technologiezentrum (LTZ) Augustenberg

78 465.25 €

Chambre d'agriculture d'Alsace

114 008.13 €

Association pour la Relance Agronomique en Alsace

25 793 €

Chambre régionale d'agriculture Grand Est

88 450.08 €

voir plus

Ces projets pourraient vous intéresser

voir tous les projets